© epa

La SNCB énerve tout le monde même le ministre de la Mobilité: stop aux explications, il veut des solutions

30 novembre 2016

Les navetteurs en ont plus qu'assez des problèmes sur le rail, ce n'est pas nouveau. Mais ce matin, c'est le ministre de la Mobilité, François Bellot (MR) lui-même qui a poussé un coup de gueule sur Bel RTL: il veut instaurer des responsables horaire pour mettre fin à toute cette pagaille. Il est temps de dépasser l'information et de trouver des solutions.

C'était encore la pagaille sur le rail lundi. Un problème de caténaire arraché a complètement mis le chaos sur la ligne 96 qui relie Braine-le-Comte à Tubize. La circulation entre Bruxelles et Mons était très difficile et les travailleurs qui souhaitaient rentrer chez eux ont vraiment dû prendre leur mal en patience.

"Bloqué à la gare de Hennuyères en direction de Mons! Problème à la caténaire. Il ne se passe pas un seul voyage sans qu'il y ait des problèmes. Nous sommes à bout. Ce matin: 15 minutes de retard et le soir à mon avis nous sommes partis pour une heure. Aidez nous!", témoigne un utilisateur sur RTL.

Si ce n'était qu'un incident isolé, pas de problème. Seulement le rail belge est tristement connu pour ce genre de situations.

Un responsable horaire

Ce matin sur Bel RTL, le ministre de la Mobilité, François Bellot (MR) a poussé un coup de gueule: il constate une "détérioration des temps de parcours" des trains. Deux lignes sont pointées plus particulièrement: la ligne 96 et la ligne qui relit Bruxelles à Luxembourg. François Bellot déclare avoir contacté les responsables de la SNCB pour leur demander d'apporter des solutions: "Jusqu'à présent quand je les interroge, ils viennent avec des informations, moi ce qui m'intéresse se sont des solutions par rapport à la situation que l'on vit maintenant".

Il veut donc désigner un responsable horaire sur les deux lignes problématiques. Le ministre de la Mobilité regrette que les gens soient laissés sans information et à la merci d'une situation qui n'est plus maîtrisée.

Mais "À quand une SNCB responsable?" comme le demandent les navetteurs...

Déjà lu?

Déjà lu?