© Twitter @ellyvanamstel

La dédicace gênante: un nouveau pénis géant s'est retrouvé à Saint-Gilles... sur la maison communale

6 décembre 2016

Pendant quelques secondes, il y a eu deux pénis géants à Saint-Gilles. Un autre organe génital masculin s'est en effet retrouvé sur la façade de la maison communale. La scène s'est passée devant des centaines de personnes, lors du spectacle de projections de lumières pour clôturer la fête pour les 800 ans de la commune. Et l'artiste qui a fait cette "dédicace" n'a pas expliqué son geste...

Qui a peint le pénis géant de Saint-Gilles? Beaucoup de regards se sont tournés vers Vincent Glowinski, aka BONOM, quand il a fallu répondre à la question. Sauf que cet artiste de street-art a toujours nié avoir dessiné cet énorme pénis sur un mur. Mais le doute est permis après ce qu'il a fait lundi soir.

Un pénis de lumière

BONOM a créé le spectacle "Human Brush Outdoor", utilisé pour conclure la fête des 800 ans de la commune de Saint-Gilles. Des lumières étaient projetées sur la façade de la maison communale durant le show, faisant apparaître des formes. Et là, devant des centaines de personnes venues se les geler pour admirer le show, un énorme pénis est apparu.

Un pénis de lumière, sur la façade de la maison communale de Saint-Gilles: la grande classe. Bien sûr, les gens ont dégainé leurs smartphones et les photos se sont retrouvées sur les réseaux sociaux. Deux pénis géants dans une même commune pendant quelques secondes, c'est quand même un truc de dingue!

Contacté par la RTBF notamment, BONOM n'a pas commenté son geste. Mais difficile de ne pas y voir une "grosse" dédicace à l'autre pénis de Saint-Gilles, qui trône encore sur une façade à quelques centaines de mètres de la maison communale. En balançant un second pénis géant, BONOM a-t-il vouloir dire qu'il avait dessiné le premier? Le mystère reste entier.

Déjà lu?

Déjà lu?