© YouTube

Le Youtuber PewDiePie lâché par Disney: certaines de ses vidéos sont jugées antisémites

14 février 2017

Oui, les YouTubers ont parfois un drôle d'humour et PewDiePie n'échappe pas à la règle. Le Wall Street Journal a relevé plusieurs références/blagues nazies dans ses vidéos et ça, Disney ne peut pas se le permettre. L'entreprise de divertissement a donc mis fin à son contrat avec le Youtuber vedette sous prétexte qu'il aurait tenu des propos antisémites.

Entre les "grammar nazi", les "feminazi" et les points godwin, il n'est pas rare du tout de voir sur Internet des blagues qui impliquent les nazis et des références à l'Holocauste. Par exemple, dans cette vidéo, le Youtuber PewDiePie compare les commentaires sur sa nouvelle coupe de cheveux à une hystérie nazie (voir photo ci-contre).

Mais selon The Wall Street Journal, le Youtuber suédois a été plus loin que ça. Le journal américain a relevé dans plusieurs vidéos de PewDiePie aka Felix Kjellberg des déclarations jugées anti-sémites. Certaines de ces vidéos ont été supprimées entre-temps.

Dans l'une d'entre elles, PewDiePie présente une photo où des Indiens tiennent un signe sur lequel il est écrit "Mort à tous les Juifs". Une autre montre un homme habillé comme Jésus déclarant: "Hitler n'a absolument rien fait de mal." Une autre encore montre Kjellberg déguisé en soldat nazi. À cause de ça, le Youtuber a perdu son contrat avec la société Disney.

Disney et les fachos

Le problème de Kjellberg, c'est le site néo-nazi The Daily Stormer, qui se présente comme son site de fan numéro 1. Sur ce site, on trouve un onglet "Le Problème Juif" et un autre sur la "Guerre des races". La photo de cover sur l'écran d'accueil montre PewDiePie devant la tête d'Adolf Hitler.

L'autre problème de Kjellberg, c'est que cette association (malgré lui) ne plaît pas à Disney. Le Youtuber aux 53 millions d'abonnés avait passé un contrat d'un demi-million de dollars avec la société de production. Et , Disney a annoncé que sa relation avec Kjellberg était finie.

"L'absurdité du monde"

Sur Tumblr, la star de YouTube a expliqué que son contenu était du divertissement et non "un commentaire politique sérieux". Pour lui, c'est juste une façon de montrer l'absurdité du monde:"J'essayais de montrer à quel point le monde moderne est fou, en particulier certains des services disponibles en ligne. J'ai choisi quelque chose qui me semblait absurde - que les gens de Fiverr puissent dire n'importe quoi pour 5 dollars."

Dans le même texte, il a reconnu que ses blagues pouvaient déranger ceux qui ne partagent pas le même humour: "je sais que mes abonnées me comprennent et c'est pourquoi ils viennent sur ma chaîne. Même si ce n'était pas mon intention, je comprends que ces blagues puissent être offensantes". Malheureusement pour lui, ses blagues lui auront coûté un beau pactole.

Déjà lu?

Déjà lu?

Ta réaction?