© iStock

Si tu loues ton appart avec Airbnb, sois en ordre fiscalement: une erreur pourrait te coûter 1.250 euros

21 février 2017

Jusqu'ici, être propriétaire Airbnb, c'était plutôt un bon plan. Mais ça pourrait changer. Le fisc a décidé de mener plus de contrôles sur cette plateforme. Les proprios qui ne déclarent pas tous leurs revenus locatifs pourraient se taper des amendes montant jusqu'à 1.250 euros.

Tu louais ta chambre ou ton appart via l'application Airbnb? Si tu as toujours déclaré tous les revenus que cette activité a entraînés, tu n'as aucun soucis à te faire. Par contre, si comme certains, il t'es arrivé de ne pas toujours tout déclarer, sois prudent. Le fisc va intensifier ses contrôles.

L’administration fiscale va lancer des actions ciblées sur ceux qui ne déclarent pas les revenus des locations perçus via Airbnb, a expliqué au journal L’Echo Francis Adyns, le porte-parole du SPF Finances. Les contrôleurs pourront dorénavant demander directement à la plateforme de leur filer des renseignements sur les locations.

1.250 euros d'amende

Les contrôleurs du SPF auront à leur disposition des programmes de collecte de données intelligents avec lesquels ils pourront identifier directement les nouveaux propriétaires Airbnb et les impôts qu'ils devront à l'État. Et ceux qui auront fraudé ou pas entièrement déclaré leurs revenus? Ils risquent dorénavant une amende de 1.250 euros ou une majoration des impôts de 200%.

D'après Airbnb, il y aurait quelques 12.500 bailleurs actifs en Belgique. Si le fisc a décidé d'intensifier ses contrôles sur eux, c'est sans doute parce qu'il suspecte de voir une petite somme lui échapper chaque année de ce côté là.

Déjà lu?

Déjà lu?