© iStock

Le changement c'est maintenant en Chine! Les taxis pékinois vont être remplacés par des taxis électriques

27 février 2017

Pékin est l'une des villes les plus peuplées et polluées du monde. Le smog y est très présent et est de plus en plus dangereux pour la population. En janvier, la ville avait atteint un seuil critique au niveau de la concentration des particules fines dans l'air. Pour arranger ça, les autorités ont pris une mesure forte: remplacer les taxis par des voitures électriques. 

Le smog est devenu au fil des années le meilleur ami des Pékinois. Enfin ils n'ont pas vraiment le choix vu qu'il est omniprésent dans la capitale chinoise. En janvier, le niveau de concentration de particules fines atteignait un seuil critique. Pour rappel, la Chine et les États-Unis avaient convenu qu'ils réduiraient leur émission de CO2 de 26 à 28% en 2025 (par rapport à 2005). C'est bien d'avoir la volonté mais encore faut-il agir.

Et bien la ville de Pékin a pris une mesure importante pour réaliser leur objectif. En effet, selon le National Business Daily, la capitale chinoise prévoit de remplacer les taxis par des voitures électriques.

70.000 taxis à Pékin

Dans la capitale chinoise, on dénombre pas moins de 71.000 taxis, et 69.000 d'entre eux fonctionnent grâce au pétrole. Du coup, Pékin va de plus en plus remplacer ces vieux bolides par des voitures électriques. C'est une super idée, mais cette idée a un coût: 1,2 milliard d'euros. Ah ouais...

Normal, en fait un taxi classique coûte environ 9.500€ tandis qu'un taxi électrique demande environ 19.000€, soit plus du double. De plus, il faut aussi décupler le nombre de stations de recharge dans la ville, ce qui coûte aussi extrêmement cher. Eh oui, sauver la planète à un prix mais ça vaut le coup, non?

En tout cas, ce changement est plus que bienvenu puisqu'une étude en 2015 avait révélé qu'environ 4.000 personnes mourraient chaque jour de la pollution en Chine.

Déjà lu?

Déjà lu?

Ta réaction?