© Capture d'écran

Il est temps d'avouer que tu aimes TPMP !

2 mars 2017
!
Cet article a été rédigé par l'un de nos visiteurs. Si tu souhaites y réagir ou écrire un article dans notre Zoo, fais-toi plaisir! Lis ici comment procéder.

Touche Pas à Mon Poste, ou TPMP pour les intimes, c’est une émission OVNI: 1,6 million de téléspectateurs en moyenne, 2,6 millions de followers sur Twitter, 2,8 millions de suiveurs sur la page Facebook, ce sont juste des chiffres impressionnants. Mais, parce qu’il y a un mais, il n’y a pas un seul jour sans que les critiques et les moqueries ne se propagent sur la toile plus vite que de l’herpès un soir de boum prépubère. Tout le monde aime, tout le monde déteste, alors docteur, il est où le problème (il est oùùùùùù, C.Maé)? Pourquoi personne n'avoue regarder l'émission?

Accusé numéro 1: la honte, levez-vous ! C’est la première explication qui me vient à l’esprit. On ne va pas se mentir, TPMP ce n’est pas Thalassa et il faut avoir une bonne envie de se détendre pour rire devant les plus vieux gags du monde remis au goût du jour (une bonne vieille tarte à la crème de grand-papa) et assumer dans la foulée. Ils ne sont pas rares les “J’ai déjà regardé TPMP, mais franchement c’est par hasard”. Mec, être sur PLUG TV à 20H00 c'est autant du hasard que quand tu regardes le décolleté plongeant de la meuf de ton meilleure pote, alors arrête de raconter des salades et assume ta danse de l’épaule devant ton poste.

Accusé numéro 2: l’envie est un péché mon fils. On ne va pas se mentir, la bande de chroniqueurs de TPMP, c’est un panel de tout ce qu’on peut connaître dans la vie. On a tous un oncle prêt à faire une blague graveleuse à ta cousine Monique le soir de Noël façon Jean-Michel Maire. On connait tous un mec aux blagues pourries qui pourraient faire rire Thierry Moreau (petite pensée aux familles qui ont un membre qui possède les deux qualités, joyeux Noël les mecs). Mais le pire, c’est que tu te dis que toi aussi tu es assez frapadingue et tu serais aussi prêt à mettre des nouilles dans ton slip pour travailler dans cette émission. Tu te dis que tu pourrais gagner le pactole sans faire grand chose. Salaire, notoriété, ça donne envie, alors tu es jalousie, mais tu gardes cela pour toi.

Accusé numéro 3: le sexe. Toi aussi tu fantasmes sur Capucine? Toi aussi tu aimerais twerker avec Enora? Isabelle Morini-Bosc te donne envie de…Ho Wait ! Mais oui bien sûr, c’est bien ça: tu mates, un peu comme ton père qui se vantait d’aimer Alerte à Malibu pour l’intrigue ou parce qu’il avait aimé David Hasselhoff dans K2000. Alors l’excuse de “Ce Jean-Michel Maire, quel analyste”, ça ne marchera pas cette fois. Tu zappes, tu mates, tu aimes, alors assume.

Peu importe la raison, celui qui regarde TPMP regarde TPMP, et cette émission ne rend pas bête, c’est ne pas assumer ce que nous sommes qui n’est pas valorisant. Allez mec, la télé ce n’est que de la télé.

Déjà lu?