© Epa

"This is Nixon/Watergate": Trump accuse Obama de l'avoir mis sur écoute pendant sa campagne

4 mars 2017

L'administration de Donald Trump est embourbée dans un tas de scandales et de problèmes. Trump est au plus bas dans les sondages... Et pourtant il ne se calme pas, et n'a pas encore décidé d'agir comme un président des États-Unis. Il accuse violemment son prédécesseur Obama de l'avoir mis sur écoute pendant sa campagne contre Hillary. 

Trump a attaqué Obama comme il faut sur Twitter: "Horrible! Je viens de découvrir qu'Obama écoutait mes conversations dans la Trump Tower juste avant le victoire. Il n'a rien trouvé. C'est du MacCarthysme!"

Le McCarthysme, comme Trump qualifie les présumés agissements d'Obama, est le terme utilisé pour la chasse aux sorcières. Des mots forts pour une situation que Trump juge extrêmement grave.

Dans un autre tweet, Trump ne mâche pas ses mots et traite" Obama de "sick guy" en d'autres mots: "grand malade". "Le président Obama est tombé bien bas pour mettre mes téléphones sur écoutes durant une période d'élections sacrée. C'est Nixon/Watergate. Un gars mauvais (ou malade)!". Il n'a pas rédigé un tweet, mais plusieurs pour montrer sa rage. C'est clair, Trump n'est pas content.

Autre tweet, autre attaque. Il menace Obama de prendre un avocat.

"Je parie qu'un bon avocat pourrait faire une grande affaire à partir du fait qu'Obama enregistrait mes conversations téléphoniques en octobre, juste avant l'élection!"

Visiblement, il a l'air sûr de ce qu'il affirme:

"Est-ce que c'est légal pour un président d'enregistrer les conversation" pendant une course à la présidence? Refusé par la Cour plus tôt. Un nouveau coup bas!"

Mais tout de suite, les twittos lui demandent où sont ses preuves?

1. "Donald Trump, vous devez vraiment grandir. "

2. "Vous n'avez fourni aucun preuve. Que diriez-vous de nous montrer la preuve de l'écoute téléphonique en même temps que vous montrez vos déclarations de revenus!"

Certains sont simplement sûrs qu'il est malade

"Est-ce que quelqu'un d'autre pense que Donald a pris la mauvaise pilule ce matin?"

En tout cas, pas sûr que ce soit le top pour sa popularité...

"Tu es le nouveau Nixon mec. Tu es un embarras pour notre nation. Un traître pour les vrais Américains. Tu devrais démissionner."

Cette affaire d'écoute a seulement commencé... Et on peut compter sur Trump pour qu'elle fasse du bruit et déferle la chronique aux États-Unis. C'est peut-être une petit astuce populiste pour détourner tous les regards des petites difficultés qu'il rencontre au sein de son administration.

La réponse d'Obama

"Le président Obama, ni aucun responsable de la Maison Blanche, n'ont jamais ordonné la surveillance d'un quelconque citoyen américain", a indiqué Kevin Lewis, porte-parole de Barack Obama, dans un communiqué court mais précis.

Déjà lu?

Déjà lu?

Ta réaction?