© EPA

Végétariens et pharmaciens: des chercheurs en apprennent plus sur les hommes de Néandertal grâce à leurs dents

9 mars 2017

Ils mangeaient quoi les hommes de Néandertal? Végétariens ou carnivores? Pour en savoir plus, des chercheurs ont analysés les dents de nos ancêtres qui peuplaient l'Europe il y a 50.000 années. Les résultats montrent que les Néandertal avaient une fascinante capacité d'adaptation et des régimes alimentaires différents selon les régions. 

On peut apprendre beaucoup de choses grâce à des dents. Des chercheurs de l'Université de Liverpool ont analysés des résidus d'ADN conservé dans le tartre dentaire des hommes de Néandertal. En tout, ils ont analysé les dents de trois individus: deux provenaient de la caverne d'El Sidron en Espagne et le troisième a été retrouvé...En Belgique!

Les chercheurs ont découvert que ces individus vieux de 50.000 ans avaient des régimes alimentaires différents selon leur situation géographique. En Belgique, les Néandertaliens se nourrissaient de rhinocéros laineux tandis qu'en Espagne, ils privilégiaient les plantes. Mais ce qui est fou, c'est qu'ils connaissaient déjà les analgésiques pour gérer la douleur. Impressionnant.

Clivage nord-sud

Le belge était déjà gastronome il y a 50.000 ans. En effet, les chercheurs ont trouvé des traces de champignons, de rhinocéros laineux et de moutons sauvages dans la dentition des Néandertaliens belges. Alors que dans les dents des sudistes, les scientifiques n'ont trouvé aucune trace de viande. Ils se nourrissaient en fait d'un mélange de mousse, de pignons et de champignons. Par contre, difficile d'affirmer que les Néandertaliens espagnols étaient végétariens. En effet, la taille de l'échantillon est trop petite pour faire des généralités.

De plus, il se pourrait que les hommes du sud aient pratiqué le cannibalisme. En témoigne les marques sur les os retrouvés dans la caverne d'El Sidron. Cependant, il n'y avait pas plus de trace d'ADN de Néandertalien dans la bouche des deux individus retrouvés, rien n'est encore sûr à ce propos.

Médecins en herbe

Dans l'une des mâchoires néandertaliennes retrouvée en Espagne, un énorme abcès dentaire a été retrouvé. Et ce genre d'abcès, ça fait très mal. Surtout qu'en plus de cet abcès, ils ont retrouvé des traces de parasite causant d'énormes diarrhées, bref ce néandertalien était vraiment pas au top!

Pour se soigner, les chercheurs affirment qu'il aurait eu recours à l'automédication. En fait, il utilisaient les feuilles de peuplier qui contiennent l'ingrédient actif de l'aspirine ainsi qu'un champignon. En gros, ils avaient inventé sans le savoir le premier antibiotique de l'histoire! Keith Dobney fait partie de l'équipe de chercheurs de l'Université de Liverpool: "Potentiellement, cela témoigne d'un comportement plus sophistiqué en termes de connaissance des plantes médicinales. Les Néandertaliens sont donc loin d'être l'espèce un peu bête qui ne faisait que trainer sa carcasse sur Terre."

Ces découvertes permettent de mieux comprendre la théorie de l'évolution et l'histoire de notre alimentation. Cela permettra également de revoir ce que nous considérons comme acquis concernant des hominidés plus vieux que les Néandertaliens.

Déjà lu?

Déjà lu?