© iStock

Voilà ce qu'il se passe quand un homme et une femme échangent leurs noms pour envoyer des mails aux clients, c'est scandaleux

11 mars 2017

Un travailleur a fait la douloureuse expérience de voir comment ses collègues femmes étaient traitées par les clients. Il a accidentellement signé ses e-mails avec le nom d'une de ses collègues et les réponses qu'il a reçues sont plutôt édifiantes.

Martin R. Schneider est éditeur pour Front Row Central, une société basée à Philadelphia et qui fait des critiques de films. Il explique que sa collègue Nicole recevait toujours des remarques de son patron car elle n'était pas assez rapide pour traiter avec les clients. Ces remarques étaient-elles vraiment justifiées? Martin s'est rendu compte que non. Il a accidentellement signé ses e-mails avec le nom de sa collègue et le ton des clients avec qui il traite a radicalement changé. Il a raconté son expérience à travers une série de tweets:

"Voilà une histoire qui m'a appris à quel point c'est impossible pour une femme d'avoir le respect qu'elle mérite dans le milieu professionnel."
"Nicole et moi-même travaillons pour une petite entreprise et une plainte émanait toujours de notre boss: elle prend trop longtemps à travailler avec les clients."
"En tant que superviseur, je considère que ce n'est pas très grave. Je me dis que je fais les choses plus vite parce que j'ai plus d'expérience."
"Un jour j'ai envoyé des mails à un client sur un résumé et il était vraiment impossible. Malpoli, dédaigneux et il ignorait mes questions."
"Il me disait que ses méthodes était celles de l'industrie standard (ce n'est pas vrai) et que je ne pouvais pas comprendre les termes qu'il employait (si je pouvais)."
"Ça me rendait malade et j'ai remarqué quelque chose. Grâce à notre boîte mail partagée, je signais les communications avec le prénom de Nicole."
"Il était impoli envers Nicole pas envers moi. Par curiosité, je lui ai dit que c'était Martin et que je reprenais le projet pour Nicole."
"Amélioration immédiate. Réception positive, il me remercie pour les suggestions, répond vite, dit que mes questions sont top. Un client modèle".
Nicole et Martin ont échangé leurs noms pendant deux semaines. Et Martin témoigne que sa vie est devenue un enfer. Tout ce qu'il proposait était questionné. Certains client étaient condescendants et tout prenait plus de temps. Un client lui a même demandé s'il était seul...Il a vraiment été choqué de découvrir comment sa collègue était traitée et ce qu'elle subissait à longueur de journée.

Déjà lu?

Déjà lu?