© iStock

Mais qu'est-ce qu'il se passe: les Américains font neuf fois moins l'amour que durant les 90's!

13 mars 2017

Une étude récente révèle que les Américains font moins l'amour aujourd'hui que durant les années 90 et cette tendance vise toutes les ethnies, les genres et les groupes sociaux. En 2014, les couples mariés faisaient en moyenne 56 fois l'amour par an, alors qu'en 1989 ils le faisaient 67 fois par an. 

Tu sais sans doute que faire l'amour a beaucoup de vertus. C'est bon pour la concentration, c'est aussi un chouette moyen de faire du sport, c'est bon pour le moral... bref, le sexe est une chose plutôt avantageuse.

Mais voilà, depuis quelques années maintenant, les Américains font moins l'amour que durant les années 90. Selon une étude publiée dans le journal Archives of Sexual Behaviour, les Américains font neuf fois moins l'amour que durant la fin des années 90.

Entre les années 90 et 2000, les Américains faisaient l'amour en moyenne 60 à 65 fois par an. Mais après 2002, la température a baissé, surtout du côté des couples mariés. En 2014, les couples mariés faisaient en moyenne 56 fois l'amour par an, alors qu'en 1989 ils le faisaient 67 fois par an, soit à peu près 5,5 fois par mois alors que maintenant 4,6 fois par mois.

Et cette tendance concerne toutes les ethnies et groupes sociaux. Mais une chose est sûre: les gens issus de la génération Z, qui sont nés au moment où les technologies high-tech ont fait surface, font moins l'amour que les générations précédentes.

Le boulot et le porno?

L'étude a plusieurs hypothèses concernant la cause de cette baisse d'activités sexuelles. Par exemple, le fait que les gens peuvent varier les plaisirs aujourd'hui comme aller sur Facebook, jouer aux jeux vidéo ou tout simplement regarder Netflix.

Parmi les différentes hypothèses, les deux les plus probables sont sans doute le fait que les gens travaillent plus de nos jours et qu'ils ont donc moins envie de faire l'amour après le travail. Une autre possibilité est le fait que les gens regardent plus de films pornographiques.

Mais ces deux possibilités sont à vérifiées, car l'étude affirme que des recherches précédentes ont démontré que les gens qui travaillaient beaucoup faisaient plus souvent l'amour, par exemple.

Lisez aussi

Déjà lu?

Ta réaction?