© iStock

Tu trouves aussi qu'il y a trop de vols de vélos à Bruxelles? Voici comment les éviter 

15 mars 2017

En traînant un peu sur les groupes Facebook de vélos volés à Bruxelles, on a eu l'impression qu'une véritable épidémie de vols avait lieu dans la capitale. Mais qu'en est-il réellement? Les vols ont-ils vraiment augmenté ces dernières années? Pas vraiment. Néanmoins, voici quelques conseils pour éviter qu'il y ait plus de vols à Bruxelles.

Max s'était arrêté une minute pour faire une course dans une épicerie. Il avait accroché son vélo à un poteau avec un cadenas. Mais en sortant, sa bécane n'était plus là. Il ne restait plus que la roue. Max a alors pété un câble: ce vélo lui avait coûté un demi-salaire et il faisait tout avec.

L'histoire imaginaire de Max est celle de milliers de Bruxellois. Chaque année, des milliers d'habitants de la capitale se font voler leur vélos et ils en ont marre, comme le prouvent ces témoignages sur le groupe Facebook Bruxelles Vélos Volés. Les victimes sont parfois si énervées qu'elles pensent à faire justice elles-même et s'organiser en milice pour aller se venger sur les revendeurs des marchés aux puces.

2.424 vols (déclarés) en 2016

À en croire les témoignages quotidiens qui parsèment les réseaux sociaux, on peut croire que le nombre de vélos volés dans la Région de Bruxelles-Capitale augmente chaque année. Mais est-ce le cas? Selon les statistiques de la police, consultables sur ce site, ce n'est pas le cas. En 2016, il y a eu 2.424 vols déclarés (pour combien de non-déclarés?). C'est beaucoup mais c'est moins que les années précédentes.

© http://www.stat.policefederale.be

Moins pire que les autres

La pire année était 2011, avec 3.617 vols (voir graphique ci-contre). Depuis, il semble que le nombre de vols annuels stationne autour des 2.800.

Par contre, ce qui est plus étonnant, c'est que le nombre de vélos en circulation dans la capitale est en pleine augmentation. Ce qui signifie que proportionnellement, le nombre de vols diminue.

Boum de vélos en Belgique

L'association Pro-Velo a observé que le nombre de vélos en Région de Bruxelles-Capitales ne faisait qu'augmenter ces dernières années. Selon Touring, le nombre de vélos vendus en Belgique ne fait aussi qu'augmenter. Ce qui est sans doute une conséquence d'une volonté politique - Bruxelles veut devenir une ville plus verte - et d'une tendance montante de l'écologie.

Mais on le voit bien sur les groupes Facebook, perdre son vélo peut vraiment mettre quelqu'un en rage et le décourager de continuer à se déplacer sur ce moyen écologique et économique. Il ne faut donc pas se laisser avoir. Si le nombre de vélos vendus augmente et que le nombre de vélos volés diminue chaque année, c'est qu'on est sur la bonne voie. Voici comment faire.

Pour éviter de se faire voler

  • attache TOUJOURS ton vélo, même pour quelques minutes ou dans un endroit safe
  • attache-le à un point solide et fixe (arceau vélo, poteau, grille…)
  • vérifie que l'antivol ne puisse être dégagé du support et que le support ne puisse être arraché
  • cadenasse ta bécane sur le cadre et non juste sur ta roue, sinon il suffit de démonter ta roue et d'embarquer ton vélo dans une camionnette
  • utilise de préférence un cadenas en U ou un antivol qui ne peut être découpé rapidement. Tu peux trouver le cadenas le plus adapté sur cette liste dressée par la Fédération française des Usagers de la Bicyclette
  • ne laisse pas traîner ton deux roues dans des lieux sombres et déserts
  • ton antivol ne doit pas toucher le sol sinon n'importe qui peut l'exploser d'un coup de masse

Évidemment, quand les voleurs viennent à plusieurs, armés de disqueuses, et qu'ils embarquent ta bécane en trente secondes, tu ne peux pas faire grand chose. Mais ces conseils de base devraient déjà t'aider un bon coup. Et puis, il existe des techniques pour retrouver son vélo.

Retrouver son vélo

En 2016, 2.240 vélos ont été restitués. Comme l'indique le site velosretrouves.be: "chaque année, les services de police et les communes retrouvent des dizaines de milliers de vélos abandonnés". Ces derniers sont conservés dans un dépôt central, au n°659 sur la chaussée de Louvain. Si les autorités ont retrouvé ton moyen de transport favori et que tu arrives à prouver que ce vélo t'appartient, tu peux le récupérer. Alors, comment prouver qu'un vélo t'appartient?

  • fait une déclaration de vol (tu peux le faire via police-on-web.be). Cet indispensable document facilitera ta vie administrative.
  • grave ton numéro de registre national sur le cadre de ta bicyclette. Ça fait peur aux voleurs et ça permet aux policiers de le retrouver plus facilement. Tu peux le faire dans un des nombreux Points Vélos de la capitale.
  • demande une carte d'identité du vélo. Celle-ci peut-être remise au moment de la gravure.
  • implante une puce GPS dans ton biclo. Ce traceur permet de suivre le voleur sur une carte et de le retrouver. Son seul problème? Il est fixé dans une lampe accrochée à un vélo et le voleur peut, s'il connaît l'existence de ce mouchard, l'enlever en deux secondes.

Déjà lu?

Déjà lu?

Ta réaction?