© Facebook KV Kortrijk

Sale pub pour le foot belge: le match Courtrai-Mouscron a peut-être été arrangé

17 mars 2017

Des agents de la police fédérale ont débarqué jeudi au siège du KV Courtrai. La raison? Des soupçons sur un possible match arrangé face à Mouscron la semaine passée, perdu 2 à 0 à domicile. Une victoire qui a permis à son adversaire de se sauver in extremis en Jupiler Pro League...

Le match Courtrai - Mouscron du week-end dernier a-t-il été arrangé? C'est ce que va essayer de savoir la police fédérale. Des soupçons pèsent sur ce match, perdu 2 à 0 à la surprise générale par Courtrai, englué en milieu de tableau et assuré de se maintenir, devant Mouscron, qui a abandonné la dernière place grâce à cette victoire et s'est du coup sauvé les fesses.

"Aucune preuve"

Pour Het Nieuwsblad, qui révèle cette affaire, ce pourraient être des agents de joueurs qui seraient à la base de ce possible match arrangé. Ils auraient notamment facilité le contact entre différents acteurs des deux clubs dans ce dossier. Mais aucune autre information n'est donnée car le dossier est toujours en cours.

Des enquêteurs du service "Fraude et Football" ont débarqué jeudi à Courtrai pour en savoir plus. Ils ont parlé avec des dirigeants et des joueurs. "Ce n'était pas un interrogatoire", a assuré dans Het Nieuwsblad Joseph Allijns, le président de Courtrai, selon qui les enquêteurs n'ont "aucune preuve".

Il n'empêche que cette affaire est encore une sale pub pour le football belge. Reste à espérer qu'elle n'ira pas plus loin, comme cela avait été le cas l'année dernière avec l'OH Louvain, dont des joueurs avaient été soupçonnés d'avoir parié sur les défaites de leur propre équipe. Mais l'enquête n'avait pas permis de déterminer qu'il y avait vraiment eu corruption à l'époque.

Déjà lu?

Déjà lu?