© iStock

"Tout le monde doit avoir ses 8 heures de dodo" Voilà 5 mythes du sommeil qui ne sont en fait pas vrais

18 mars 2017

Faites dodo aujourd'hui! C'est la journée mondiale sommeil et Dieu sait que c'est le truc le plus important dans notre vie, ou ça devrait l'être ;-). Le dodo, c'est ce bonheur incroyable dont chaque être humain est sensé profiter au moins huit heures par jour. Enfin c'est ce qu'on dit. Parce que oui, on a l'art d'avoir des phrases toutes faites sur le dodo, alors qu'en fait, rien de tout ça n'est franchement vrai! Voilà en tout cas 5 mythes sur le sommeil qui sont faux:

1. Les femmes dorment d'office plus que les mecs

Plusieurs études ont déjà montré que les femmes avaient besoin de plus de sommeil que les hommes. Donc, selon la Science, les femmes devraient rester une peu plus dans leur pieu.

Mais selon le Dr. Colleen Carney, Professeur du Laboratoire du sommeil et de la dépression à l'Université de Ryerson à Toronto au Canada, ce n'est pas aussi simple que ça. Selon elle, ce n'est pas qu'une question de genre, mais plus de ce que nous faisons pendant la journée. "Le besoin de sommeil est basé sur le niveau d'activité et d'inactivité. Si tu es plus actif, ton besoin de sommeil peut augmenter." Et l'inverse évidemment. Donc en gros, ce n'est pas parce que les femmes sont des femmes qu'elles ont besoin de plus de sommeil, c'est simplement parce qu'elles sont plus actives ;-).

2. Tout le monde a besoin de huit heures de sommeil

Depuis toujours, on te répète sans cesse que 8 heures de sommeil, c'est idéal pour être vraiment bien reposé(e). On te le dit depuis que tu es tout(e) petit(e). Mais en fait, ce n'est rien d'autre qu'un mythe. Toujours selon le Dr. Carney, le besoin en sommeil se détermine en fonction de l'activité et donc, il peut tout simplement être plus grand ou plus petit. Chacun est différent, et certaines personnes peuvent avoir besoin de 6 heures de sommeil, comme d'autres en ont besoin de 9.

Cette recommandation qui existe depuis toujours, est plus là pour pousser les gens qui ne dorment vraiment pas assez à passer plus de temps dans leur lit. Mais on fait dodo, plus en fonction de comment on se sent plutôt que juste parce qu'il faut ces fameuses 8 heures.

3. Tout le monde devrait faire une sieste la journée

On n'a pas dit que ce n'était pas bon de faire une sieste pendant la journée. Ce qu'on dit, c'est que tout le monde n'en a pas besoin. Ça dépend vraiment du dodo de chaque personne. Selon le Dr. Carney, les siestes peuvent être bénéfiques pour certains, et mauvaises pour d'autres. "Les siestes peuvent avoir des effets négatifs sur le sommeil, mais ces effets sont moins mauvais pour les gens qui sont habitués à bien dormir." C'est en fait pour les gens qui ont des tendances insomniaques que les siestes sont moins bénéfiques. En effet, la sieste interfère avec la récupération naturelle du corps.

4. Les grasses matinées du week-end sont faites pour rattraper le sommeil en retard de la semaine

C'est tout simplement non, tu ne peux pas rattraper le retard de sommeil que tu as accumulé pendant la semaine.

Le mieux, c'est d'essayer d'avoir au moins un minimum de sommeil pendant la semaine. Donc si tu es mort(e) crevé(e), ça ne sert à rien de te faire une nuit de 14 heures d'affilée pendant le week-end. L'idée est de laisser la nature faire ce qu'elle doit faire et que ton corps prenne les heures dont il a besoin, quand il en a besoin.

5. Et le meilleur pour la fin: si tu n'es pas un lève-tôt, tu rates ta vie

Les gens ne sont pas spécialement plus en meilleure santé s'ils se lèvent aux aurores. Tout le monde est différent, et si certains ont plus faciles à se lever tôt, ce n'est pas pour ça, qu'ils sont meilleurs que les autres.

Chacun de nous à ses particularités, et en fonction de l'âge, et de la génétique, certains facteurs se développent, selon le Dr. Carney. Les enfants ont par exemple besoin d'aller dormir tôt, et se lèvent tôt. À la puberté, il y a un changement biologique qui s'opère et il y a une espèce de retard. Les ados veillent plus tard et se réveillent du coup plus tard. Et ensuite, quand vient l'âge adulte, le cycle refait une boucle, et nous avons à nouveau besoin d'aller dormir tôt et de nous réveiller tôt.

Mais, nous devons agir selon notre corps. Encore une fois, chacun de nous est différent. Donc pas de panique si tu es adulte et que tu as besoin de dormir tard, à chacun son chronotype!

Déjà lu?

Déjà lu?

Ta réaction?