© iStock

Un peu déprimé? La Belgique est pourtant le 17e pays "le plus heureux du monde"

20 mars 2017

Les Nations unis ont dévoilé pour la cinquième année de suite le World Happiness Report. Et pour la première fois, le classement des pays les plus heureux au monde est dominé par la Norvège. La Belgique est 17e: c'est une place de mieux que l'année dernière et elle devance quad même la France ou encore le Japon. Bim.

Qui a dit qu'il ne faisait pas bon vivre en Belgique? Malgré une année 2016 morose, marquée notamment par les attentats, la Belgique a gagné une place au classement des pays les plus heureux au monde: elle se retrouve 17e du classement 2017, publié ce lundi par les Nations unies.

Pour établir ce classement, publié dans le World Happiness Report, six facteurs sont pris en compte: l'espérance de vie en bonne santé, la liberté, la générosité, le niveau d'aide sociale, l'absence de corruption au niveau du gouvernement ou dans le monde des affaires, et le PIB par habitant. Le niveau d'aide sociale et le PIB par habitant sont les deux principaux facteurs qui permettent à la Belgique de gagner une place dans ce classement.

Les États-Unis en chute libre

Mais pour trouver les gens les plus heureux, il faut aller un peu plus au Nord en Europe: la Norvège occupe pour la première fois la tête de ce classement, suivie dans l'ordre par le Danemark, l'Islande, la Suisse, la Finlande et les Pays-Bas. Oui, les pays nordiques occupent quatre des six premières places. Le Canada (7e), la Nouvelle-Zélande (8e), l'Australie (9e) et la Suède, mauvais élève des pays nordiques avec une "triste" 10e place, complètent le Top 10.

Il faut noter que la Belgique fait mieux que la Grande-Bretagne (19e), la France (31e) ou le Japon (51e), mais moins bien que les États-Unis, 14e du classement. Le bonheur est pourtant en chute libre aux States, 3e de ce classement en 2007. Et ça ne risque pas de s'améliorer selon Jeffrey Sachs, directeur du Sustainable Development Solutions Network des Nations unies (à la base de cette étude), qui craint les mesures de Donald Trump: "Elles visent à accroître les inégalités, à réduire les impôts pour les plus riches (...) je pense que tout ce qui a été proposé va dans la mauvaise direction", a-t-il expliqué au Guardian.

La République Centrafricaine est dernière de ce classement. Le Burundi, la Tanzanie, la Syrie et le Rwanda comptent aussi parmi les mauvais élèves.

Déjà lu?

Déjà lu?

Ta réaction?