© iStock

Quand Trudeau promet de légaliser le cannabis au Canada, c'est la Bourse qui fait la fête

28 mars 2017

Justin Trudeau l'avait promis: il s'attaquerait à la légalisation du cannabis. Et c'est ce qu'il en train de faire avec son nouveau projet de loi. À peine ce projet annoncé que déjà les marchés s’affolent. À la bourse de Toronto, les valeurs des sociétés de production de marijuana se sont envolées lundi soir.

L'année prochaine, les Canadiens pourraient fumer de la weed en pleine rue et aux yeux de tous. Si la loi du premier ministre canadien Justin Trudeau est acceptée, ils n'auront plus de soucis à se faire. La consommation de cannabis à usage récréatif devrait être autorisée dès juillet 2018.

C'était l'une des grandes promesses de campagne de Trudeau et le premier ministre ne semble pas l'avoir oubliée. Lundi, le gouvernement faisait part de son intention de pondre une loi au plus vite: au mois d'avril, il devrait sortir la loi autorisant la consommation de cannabis. Et cette loi devrait passer en application dès juillet 2018.

Réaction des marchés

La réaction de la Bourse de Toronto ne s'est pas faite attendre. Le business du cannabis est une affaire extrêmement juteuse et profitable. Lundi soir, la société Canopy Growth, spécialisée dans le cannabis médical, voyait ses actions décoller de 11%.

Les actions du producteur Aurora Cannabis ont augmenté de 2,53 dollars et celles d'Aphria Inc., également spécialisée dans le cannabis médical, ont augmenté de 8.4%, rapporte la chaîne d'info suisse RTS. Puis SupremePharma a bondi de 6%, OrganiGram a monté de 10%, et Emblem Corp s'est tapée une jolie augmentation de 6%, relève le magazine Fortune.

Gouvernement en charge de la vente

Mais concrètement, ça se passera comment au Canada? Les provinces seront en charge de la vente, écrit Radio Canada. Ces dernières décideront comment et à quel prix le produit sera vendu. Cela leur permettra de vérifier si la marchandise est sans danger.

Comme l'explique la ministre de la santé Jane Philpott, cette loi "permettra de légaliser l'accès au cannabis, mais en même temps de réglementer et de contrôler son accès" pour les consommateurs. Pour les libéraux derrière Trudeau, l'objectif principal de cette loi est d'éviter que des paquets d'herbe tombent "entre les mains des enfants et que les criminels en tirent profit". En résumé, il faudra avoir plus de 18 ans pour pouvoir s'acheter de quoi se rouler un gros spliff.

Déjà lu?

Déjà lu?