© iStock

19 choses que tu connais d'office si tu es ambulancier

14 avril 2017

Être ambulancier, non, ce n'est pas seulement être chauffeur d'une ambulance. C'est faire partie intégrante du personnel d'aide médicale d'urgence. Sans toi c'est bien simple il n'y a pas d'AMU. Ton métier, tu sais qu'il est dur, mais tu ne changerais pour rien au monde, car être ambulancier, c'est bien plus qu'un taf, c'est une vraie passion. Ça te parle? Eh bien voilà 19 choses qui te parleront tout autant si tu es ambulancier.

1. Tu sais qu'être ambulancier, c'est avoir des heures de boulot de ouf'

© Photobucket
Yep, ok, tu as des horaires, mais tout le monde sait que s'il y a urgence, il y a urgence. Bosser 15 heures d'affilée, c'est quelque chose qui arrive.

2. Et c'est surtout être appelable à n'importe quel moment...

© Skyrock
Tu vois ce moment où tu as fini, que tu viens de rentrer... Et que ton téléphone sonne... ?

3. Tu fais aussi un de ces métiers où on ne sait pas tellement ce que c'est qu'un vrai week-end

© Giphy
Yep, les gens n'arrêtent pas de se faire des bobos juste pour que tu aies un week-end, ça c'est clair. :-p.

4. Mais en tout cas, tu sais que dans ce boulot, pour l'aimer, faut pas se prendre la tête...

© Tumblr
Il ne faut pas trop se poser de questions.

5. ... Et que l'humour, c'est un truc méga important

© Photobucket
Oui, avec tes collègues, il t'arrive de rigoler de trucs pour lesquels d'habitude les gens ne rigolent pas trop. Mais c'est ça être ambulancier.

6. Mais à côté de ça, être ambulancier, c'est être organisé, précis, concentré, et consciencieux

© Wordpress
Sans ça, c'est chaud.

7. Tu n'aimes pas trop que les gens te voient seulement comme un chauffeur...

© La Philosophie
Tu fais partie du personnel d'aide médicale urgente, non dedjeu!

8. Car sans toi et tes collègues, il n'y a pas d'aide médicale urgente

© Giphy
Un maillon de la chaîne indispensable!

9. D'ailleurs, c'est vous qui faites les premiers soins et qui constatez s'il faut un SMUR ou quoi

© Imgur
Mais vous êtes en première ligne!

10. Bon, plus sérieusement, t'as appris à force que quand tu passais une porte avec un brancard, fallait pas faire le malin avec tes petits doigts

© Imgur
RENTRER LES DOIGTS RENTRER LES DOIGTS. SINON PLUS DE DOIGTS.

11. Et tu sais ce que c'est d'arriver le matin et de voir que ton véhicule est sur la réserve, ça te rend ouf'

© Giphy
Grrrrr. Good morniiiing!

12. Ça t'arrive aussi de devoir expliquer aux gens qui tu es exactement... "Ha, ce n'est pas les pompiers?"

© Giphy
C'est moooooi!

13. Ou de devoir dealer avec les gens qui sont vénères parce que tu es "en retard"

© Huffington Post
Oui, enfin, notre but est toujours d'être les plus rapides possibles. Et tu sais que tout le monde fait toujours son maximum pour ça.

14. En parlant de ça, rien de pire que les f****** embout' sur la route

© Memeguy
Et surtout, les gens qui n'ont toujours pas compris comment ils devaient réagir quand ils voient une ambulance dans leur rétro. Sérieux, ça devrait être un exercice dans le permis de conduire!

15. Mais petit filou que tu es, tu es passé maître dans l'art des enroules pour déjouer les routes embouteillées

© Perez Hilton
Ton secteur, tu le connais comme ta poche.

16. Bon, ce qui est sûr, c'est que tu ne sais pas toujours sur quoi tu vas tomber en arrivant...

© Wordpress
Bon le dispatching te met au courant quand même, mais il y a parfois des surprises...

17. ... Et que ce métier, il n'est pas toujours facile

© Tumblr
Il faut être bien dans ses baskets... tu vois parfois vraiment des choses difficiles.

18. Mais après, tu penses à toutes ces vies qui ont pu être sauvées grâce à toi

© Pinterest
Ça te fait chaud au coeur.

19. Et ça, ça te rappelle que tu fais un boulot formidable, et que c'est une véritable passion

© Giphy
Et on ne peut le faire que s'il y a la passion.

Déjà lu?

Déjà lu?