© EPA

Élire son président a un prix! Le portefeuille du Français prend cher durant la campagne présidentielle

12 avril 2017

Tu t'en doutes, il y a beaucoup d'argent en jeu dans ces élections présidentielles françaises. Non, les électeurs ne doivent pas laisser un billet avec leur bulletin de vote. Par contre, l'argent du contribuable est utilisé en masse pour financer les campagnes des candidats, que ce soit pour l'impression des affiches ou les frais de transport. Des millions d'euros sont en jeu. Explication. 

Tu te souviens des élections de 2012 en France? Si oui, tu te souviens peut-être du montant qu'a déboursé Nicolas Sarkozy pour perdre face à François Hollande: environ 50 millions d'euros. Si on ne dispose pas encore des chiffres des candidats de ces élections 2017, il est sûr qu'il y a beaucoup d'argent en jeu. Mais le contribuable la-dedans, il participe comment?

Le point sur les coûts des campagnes

Il est encore trop tôt pour estimer le coût des élections de 2017 mais on peut se faire une idée avec les chiffres de 2012. Il y a 5 ans, elles avaient coûtés 229 millions d'euros selon contribuables.org. Comment ça marche? En fait, les candidats sont soumis à des plafonds qu'ils ne peuvent pas dépasser: les candidats qui ne passent pas le premier tour peuvent dépenser 16,851 millions d'euros. Les deux candidats qui iront au bout pourront dépenser 22,509 millions.

Mais tout candidat a droit un remboursement. Ceux qui obtiennent moins de 5% au premier tour recevront une enveloppe de 800.000€ tandis que les autres toucheront la bagatelle de 8 millions d'euros. Enfin, les deux finalistes recevront une belle enveloppe de 10 millions d'euros. Et tout ça, c'est de l'argent public, c'est le contribuable qui rembourse les candidats.

Le Français finance aussi les affiches présidentielles

Hé oui, c'est aussi l’État, et donc les citoyens, qui financent la publicité des candidats. Tout est payé par la collectivité: l’impression des affiches ainsi que leur collage sur les panneaux officiels des municipalités. Selon Le Parisien, c'est la société France Affichage Plus qui s'occupe des affiches. Cette PME va devoir expédier les affiches dans plus de 80.000 emplacements différents en France métropolitaine, il y a du boulot. Pour chaque affichée collée, la société touchera 2€. Et ces 2€, ils viennent tout droit de la poche du contribuable. En 2012, les affiches avaient à elles seules coûter 47 millions d'euros, toujours selon Contribuables.org.

Cela change des années précédentes puisque avant, c'étaient les militants qui s'occupaient de coller les affiches. De plus, ils pouvaient les coller un peu partout. Désormais, les emplacements sont fixés par les municipalités et des professionnels s'occupent du collage, tout cela est évidemment plus coûteux. Bon bah au prix où ça coute, on espère que les Français seront satisfaits de leur nouveau président...

Déjà lu?

Déjà lu?