© iStock

Super nouvelle! Si tu vis avec un chien pendant ta grossesse, ton futur bébé a plus de chance d'être en bonne santé

12 avril 2017

Longtemps, on a cru qu'entre un bébé et un chien, il fallait choisir. Eh bien finalement, peut-être pas! Une nouvelle étude canadienne démontre que les femmes qui vivent avec un animal à poils pendant ou à la fin de leur grossesse donnent généralement naissance à des enfants en meilleure santé.

Un bébé ou un chien? Tu t'es peut-être déjà posé la question avec ton/ta copain/copine ou te la poseras prochainement. Depuis longtemps, de nombreuses études conseillent de tenir à l'écart les nourrissons des animaux. Parce qu'ils sont sales, ils peuvent porter des tiques, des puces, des maladies, causer des allergies... et la liste est encore longue.

Mais si tu n'es vraiment pas prêt(e) à te séparer de ton pote à quatre pattes, tu vas pouvoir respirer. Une étude de l'Université de l'Alberta (dans le sud du Canada), publiée dans le journal scientifique BioMed Central, démontre que les femmes qui vivent avec un animal à poils (70% étaient des chiens) pendant ou à la fin de leur grossesse donnent généralement naissance à des bébés en meilleure santé.

Moins de risques d'allergies et d'obésité

Comment ont-ils découvert cela? Les chercheurs canadiens se sont, en fait, penchés sur 746 nourrissons entre 2009 et 2012. Ils ont d'abord interrogé les mamans pour savoir si elles avaient vécu avec un animal de compagnie pendant le deuxième ou troisième trimestre de leur grossesse ou trois mois après leur accouchement. Ils ont ensuite vérifié la "santé intestinale" des bambins, en étudiant des échantillons de leurs matières fécales et en les comparant tous entre eux.

Selon leurs résultats, les nourrissons qui ont été exposés à des boules de poils dans le ventre de leur mère ou après leur naissance avaient "une probabilité deux fois plus élevée" d'avoir en quantité élevée deux types de bactéries intestinales très utiles: les Ruminococcus et Oscillospira. Celles-ci sont toutes deux liées à la réduction des risques d'obésité et d'allergies chez les enfants.

Bien sûr, l'étude nécessite encore des recherches plus approfondies, mais tu peux déjà en conclure que ton chien n'a pas des effets si négatifs sur tes (futurs) enfants!

Déjà lu?

Déjà lu?