Instagram est en train de bouffer Snapchat: ses stories ont maintenant plus de succès

14 avril 2017

C'est l'histoire d'un petit fantôme qui ne voulait pas se faire acheter, se croyant assez puissant pour résister à plus fort que lui. Mais en plus d'être plus fort, Facebook (Instagram) est aussi plus malin que Snapchat. Le réseau social de Mark Zuckerberg a copié tout ce qui faisait l'originalité de Snapchat: les Stories. Du coup maintenant, le petit fantôme est complètement largué.

Le nombre d'utilisateurs actifs quotidien sur les stories Instagram vient de dépasser celui de Snapchat. Le réseau social de photos qui appartient à Facebook a pourtant tout copié de A à Z. Mais comme Snapchat ne s'était pas protéger, ce qui devait arriver arriva.

Instagram a maintenant 200 millions d'utilisateurs chaque jour sur ses stories et ne compte pas s'arrêter en si bon. Le service photo de Facebook propose régulièrement de nouvelles fonctionnalités, librement inspirées de son concurrent. On pense d'abord aux stickers que l'ont peut maintenant épingler sur une vidéo. L'autocollant suivra alors l'objet sur lequel il est collé, comme sur Snapchat.

Geostickers

Au rayon des autres nouveautés, on peut encore citer les "geostickers", qui sont des autocollants propres au lieu où tu te trouves. Pour l'instant, seules les villes de Chicago, Londres, Madrid et Tokyo sont au programme mais d'autres grandes villes devraient suivre. Bref, c'est le succès assuré.

© Instagram

Tes propres stickers

Enfin, il est maintenant possible de créer ses propres stickers. Le principe est simple: tu prends une photo de toi et tu peux venir la coller dans une stories. Ce n'est pas tout à fait la même chose que le fameux outil "ciseaux" de Snapchat mais ça s'en rapproche quand même.

Mais Instagram n'est que la pointe de l'iceberg pour Snapchat. Ces derniers mois, des copies des fonctionnalités de l'application au fantôme ont aussi été intégrées dans le fil d'actualité Facebook, dans Messenger et Whatsapp. Bref, Facebook propose maintenant des produits de plus en plus complets, et honnêtement, on voit mal comment Snapchat pourrait redresser la barre.

Le salut de Snapchat pourrait venir de la liberté que laisse l'application à ses utilisateurs. On le sait, Facebook est toujours un peu plus prude de côté là. Instagram floute par exemple les contenus jugés choquants, une restriction qui frustre plus d'un utilisateur. Suffisant? Snapchat va aussi devoir faire preuve d'inventivité pour redresser la barre, et protéger juridiquement ses nouveautés.

Déjà lu?

Déjà lu?

Ta réaction?