© EPA

Les programmes à la loupe: que disent les candidats à la présidentielle en France sur... le service militaire

20 avril 2017

Troisième jour de notre série sur la semaine présidentielle! Dans trois jours, les Français se rendront aux urnes pour désigner les deux candidats qui s'affronteront lors du second tour. Pour que tu saisisses bien les programmes de chacun, on te propose de s'attarder sur des thématiques importantes. Ce jeudi, on s'intéresse à la question du service militaire. Certains candidats veulent le rétablir, d'autres parlent d'un "service civique". Voilà ce que proposent les cinq principaux candidats.

Depuis 1997, le service militaire obligatoire n'existe plus en France. Ainsi en avait décidé Jacques Chirac, mettant fin ainsi à l'année durant laquelle les jeunes (entre 18 et 22 ans) devait remplir leur "service national" jusqu'alors. Mais plusieurs candidats à l'élection présidentielle en France souhaite revenir sur cette décision. Alors, avec leur futur président, les jeunes Français vont-ils être à nouveau "appelés sous les drapeaux"? Petit tour d'horizon.

Ils veulent instaurer un service militaire obligatoire: Marine Le Pen et Emmanuel Macron

Il est plutôt bizarre de voir que les idées d'Emmanuel Macron et de Marin Le Pen se rejoignent sur cette thématique. Mais tous les deux veulent rendre à nouveau le service militaire obligatoire.

Pour la candidate du Front National, le service militaire serait d'une durée de trois mois et obligatoire pour tous les jeunes de 18 ans: cela concernerait 50.000 personnes par mois. Durant cette période, les jeunes seraient nourris, blanchis, logés et formés au frais de l’État et recevraient une indemnité d'environ 573€ par mois. Le service militaire version MLP contiendraient "une formation militaire citoyenne théorique et pratique" d'un mois, puis "les jeunes seront affectés dans une garde nationale, soit au sein d'une unité départementale, soit au sein d'organismes locaux de sécurité civile, comme les pompiers ou de sécurité intérieure, comme la police municipale et nationale" les deux mois suivants.

Pour Emmanuel Macron, ce service militaire obligatoire ne serait "que" d'un mois pour les jeunes entre 18 et 21 ans. "Chaque jeune Français ira ainsi à la rencontre de ses concitoyens, fera l'expérience de la mixité sociale et de la cohésion républicaine durant un mois", a-t-il détaillé.

Le problème de ces propositions? Leur coût. Macron le chiffre entre 1,5 et 2 milliards d'euros, rien que ça. Ce serait encore plus cher pour Marine Le Pen (jusqu'à 4 milliards d'euros), mais elle estime que cela "pourrait être pris en charge par des sources annexes comme le budget de la formation professionnelle".

Pour un service civique obligatoire: Jean-Luc Mélenchon

Mais le projet qui coûterait le plus cher serait celui de Jean-Luc Mélenchon. Le candidat de la France Insoumise veut instaurer un service civique obligatoire, qui coûterait plus de 8 milliards d'euros... par an. Actuellement, le service civique en France permet aux jeunes de16 à 25 ans d'effectuer des missions d'intérêt général auprès d'associations, de collectivités ou d'établissements publics dans différents domaines. Il dure entre 6 et 12 mois et est rémunéré 580 euros par mois.

Mélenchon voit plus grand: ce service civique (ou citoyen) serait obligatoire entre 18 et 25 ans, durerait neuf mois près du domicile de la personne concernée (qui n'aurait pas à dormir en caserne du coup), avec notamment une formation militaire et l'affectation à des tâches d'intérêt général. Et il serait rémunéré au SMIC, avec également le permis de conduire gratuit. Un SMIC que Mélenchon veut faire augmenter à 1.326 euros par mois pour rappel.

"Être candidat de la paix, c’est prendre les mesures adéquates pour que la population ait la capacité de se protéger en cas d’attaque. Ce service civique a aussi pour objectif de brasser les Françaises et les Français. J’appelle cela 'faire France de tout bois'", s'est justifié Mélenchon, qui souhaite que les jeunes ayant effectué ce service civique constitue ensuite le socle d'une Garde nationale.

Pour un service civique non obligatoire comme maintenant: François Fillon et Benoît Hamon

C'est l'un des rares points sur lequel le candidat du PS et celui des Républicains sont d'accord: pour eu, il ne faut rien changer ou presque à la loi actuelle. Pour eux, le service militaire obligatoire est inutile et surtout "trop coûteux".

Dans son programme, Benoit Hamon propose toutefois d'effectuer un service civique pour valider un semestre d'étude. C'est la seule modification évoquée par le candidat du PS, qui s'est dit opposé au service militaire obligatoire désiré par Emmanuel Macron. Pour Fillon, il n'y a pas de changements évoqués concernant le service civique, ce qui laisse entendre qu'il devrait conserver sa version actuelle. Et lui non plus n'a pas oublié de critiquer l'idée de Macron, dont il a comparé le service militaire à "un centre aéré".

Pour une fois que la droite et la gauche semblent d'accord sur quelque chose en France, c'est à souligner!

Pour retrouver nos autres sujets sur les programmes des candidats, c'est ici

Déjà lu?

Ta réaction?