© EPA

Une fusillade a eu lieu sur les Champs-Élysées à Paris: un policier a été tué, deux autres grièvement blessés

20 avril 2017

L'horreur frappe à nouveau en France. Une fusillade a eu lieu ce jeudi soir à Paris. Selon les premières informations des médias français, un policier a été tué et deux grièvement blessés. L'auteur des coups de feu a été abattu. François Hollande s'est exprimé et est "convaincu que la piste est d'ordre terroriste", un conseil de Défense se déroulera vendredi matin à 8h. 

Alors que tous les candidats à l'élection présidentielle sont invités à un dernier débat télévisé avant le premier tour dimanche, l'horreur frappe à nouveau la France.

L'auteur abattu

Une fusillade a eu lieu à Paris, sur les Champs-Élysées, vers 21h. Interrogé sur BFM, Pierre-Henry Brandet, porte-parole du ministère de l'Intérieur a donné plus de détails. Selon les premiers élément de l'enquête, une voiture s'est arrêtée à hauteur d'un camion de police sur les Champs-Élysées et un homme en est sorti pour tirer sur les policiers à l'arme automatique.

Un policier a été tué lors de cette fusillade, comme cela a été malheureusement confirmé par la préfecture de police. Deux autres ont été blessés. L'auteur des coups de feu a abandonné la voiture dans laquelle il était sur place et tenté de s'enfuir. Mais il a été abattu lors d'un échange de coups de feu. La police cherche à savoir s'il a agi seul ou non, mais selon le porte-parole du ministère de l'Intérieur les premiers témoins font été d'un seul assaillant. L'identité de ce dernier n'a pas été dévoilée non plus, une enquête est toujours en cours.

Pour l'instant, la police n'évoque pas non plus une attaque terroriste mais juste une fusillade qui a directement visé les forces de l'ordre. Mais la section anti-terroriste du parquet de Paris aurait été saisie selon BFM TV. Le premier à avoir affirmé que c'était une attaque terroriste, avant même les autorités françaises, est Donald Trump, qui a adressé ses condoléances à la France en marge d'une conférence de presse.

François Hollande s'est exprimé

Vers 23h15, François Hollande s'est exprimé devant les caméras françaises. Il a tout d'abord exprimé son soutien aux forces de l'ordre et à la famille du policier décédé, un hommage national lui sera d'ailleurs rendu.

Il a annoncé que les autorités étaient convaincues qu'il s'agissait d'un acte d'ordre terroriste. Il a également annoncé qu'une passante a malheureusement été blessée durant l'attaque. Ses jours ne sont apparemment pas en danger. Concernant la suite, le Président français a annoncé avoir programmé un conseil de Défense vendredi matin à 8h. Cette attaque intervient trois jours avant le premier tour des élections présidentielles. À ce propos, François Hollande a assuré que les forces de l'ordre seront "d'une vigilance absolue" pour sécuriser le scrutin.

L'organisation terroriste État Islamique revendique déjà l'attaque

Seulement quelques heures après l'attaque, l'organisation terroriste État Islamique a déjà revendiqué cet attentat. La revendication a été publiée via les organes de propagande de l'organisation. Selon les experts, ils étaient prêts et avaient prévu le coup.

L'auteur des faits se fait appeler Abû Yûssuf Al-Baljîkî par l'organisation terroriste.

Déjà lu?

Déjà lu?

Ta réaction?