Gros revirement de situation sur l'attaque du bus de Dortmund: l'auteur est un escroc qui spéculait sur le club allemand

21 avril 2017

Il y a une dizaine de jours, le bus qui transportait les joueurs du Borussia Dortmund était victime d'une attaque. C'était juste avant un match de Champions League qui opposait l'équipe allemande à Monaco. Alors que certaines pistes menaient à une attaque terroriste, il n'en est finalement rien. L'auteur a été arrêté par la police allemande et était apparemment un escroc financier qui spéculait sur le club allemand.

"Le parquet fédéral a fait arrêter aujourd'hui, le 21 avril 2017, un ressortissant germano-russe de 28 ans, Sergej W., par les agents du GSG9". Il s'agit d'une unité d'élite, explique le communiqué du parquet. Le suspect spéculait sur une baisse du prix de l'action du club de Dortmund et voulait s'enrichir suite à l'attaque.

L'assaillant résidait dans le même hôtel que les joueurs du Borussia Dortmund avec une vue sur la place où a eu lieu l'attaque. Juste avant les explosions, le suspect avait investi des dizaines de milliers d’euros sur une chute de l'action du Borussia Dortmund sur le marché des changes de Francfort.

Les pistes menant au terrorisme et à l'extrême droite ont été abandonnées

Pour rappel, le bus du Borussia Dortmund a été la cible de trois explosions sur la route qui le menait à Monaco dans le cadre du premier tour des quarts de finale de la Champions League. Le défenseur espagnol Marc Bartra a même été blessé dans l'aventure suite un projectile reçu au bras.

La police avait dans un premier temps arrêté un suspect accusé de terrorisme, mais celui-ci avait été relâché un peu plus tard. Une piste menait aussi à une mouvance d'extrême-droite mais il n'en est finalement rien.

Déjà lu?

Déjà lu?