© EPA

Petite révolution en Belgique: l’État va bientôt reconnaître le bouddhisme, mais pas comme une religion

21 avril 2017

Ce serait une petite révolution en Belgique, mais l’État pourrait reconnaître le bouddhisme dans les prochains mois. Ce ne serait pas une religion, mais une "philosophie non confessionnelle", comme la laïcité dans le pays. Cela permettrait au bouddhisme de bénéficier de plusieurs avantages, comme des cours possibles à l'école pour les enfants.

En Belgique, six religions sont officiellement reconnues par l’État: le catholicisme, le judaïsme, l'islam, le protestantisme, l'anglicanisme et les chrétiens orthodoxes. Il y a aussi la laïcité qui est reconnue comme une philosophie non confessionnelle, ce qui pourrait bientôt être le cas du bouddhisme également.

Entamée il y a presque dix ans, la démarche du bouddhisme serait en effet sur le point d'aboutir selon la Capitale. D'ici janvier 2018, le bouddhisme pourrait être reconnu par l’État belge: un projet de loi en ce sens serait en cours du côté du cabinet de Koen Geens (CV&V), le ministre de la Justice.

Déjà une aide de l’État

"L'objectif n'est pas de nous mettre sur un pied d'égalité avec les six autres cultes officiellement reconnus", explique à la Capitale Carlo Luycks, porte-parole de l'Union Bouddhique Belge (UBB). "C'est logique, puisque nous ne sommes pas une religion: nous n'avons pas un dieu créateur. Chez nous, tout être sensible est un bouddha en puissance. Notre demande est donc d'être reconnus comme une philosophie non confessionnelle, à l'image de ce qu'il en est déjà pour la laïcité à l'heure actuelle dans ce pays."

Alors que l'UBB reçoit déjà une aide de l'Etat pour se structurer (elle serait de 162.00 euros en 2017 selon nos confrères), cette reconnaissance lui offrirait plusieurs autres avantages, en plus de lui offrir "une reconnaissance sociale et morale importante". "Si des parents souhaitent que leur enfant suive un cours de bouddhisme, cela pourrait être le cas", explique ainsi Carlo Luycks. Bientôt des cours de bouddhisme à l'école? C'est possible donc! L'UBB pourrait aussi bénéficier de conseilles bouddhiques rémunérés par le SPF Justice, d'aides pour ses bâtiments ou de facilités de visas pour ses enseignants venant d'Asie.

Si aucun chiffre officielle n'existe concernant le nombre de bouddhistes en Belgique, l'UBB revendique 100.000 pratiquants et sympathisants au sein de ses 28 associations. Et en septembre dernier, près de 10.000 personnes étaient venues au Heysel pour écouter une conférence du Dalaï Lama.

Déjà lu?

Déjà lu?