© iStock

T'as une sale peau? Pourquoi tu ne te mets pas à la slow cosmétique, un rituel beauté des plus naturels

27 avril 2017

Le slow cosmétique, c'est LA tendance qui permet d'entretenir un rapport différent avec l'industrie et plus particulièrement avec nos produits de beauté. Elle se veut aussi bonne pour le corps que pour l'environnement, et c'est ça qui est bon!

Si t'en as marre de tes boutons sur le menton, de tes joues rêches, de tes pores dilatés ou encore de cette horrible zone T qui reluit en fin de journée, peut-être que la slow cosmétique pourra t'aider. L'orgie d'offres de crèmes, de sérums, et autres produits miracles qui promettent des tonnes de choses, sans jamais satisfaire ses utilisatrices a poussé en 2012 Julien Kaibeck, le fondateur de ce terme en a créé un véritable mouvement. Mais aujourd'hui, c'est devenu tellement tendance que les marques labellisés slow cosmétique se développent à vitesse grand V.

La Slow Cosmétique en parallèle à la Slow Food

La slow cosmétique désigne tout produit, toute attitude, ou tout geste de beauté qui repose sur des principes simples : une cosmétique raisonnable, intelligente, humaine, écologique et plus locale. C'est en fait un clin d’œil à la slow food, qui prône le retour à une cuisine saine et éthique. Au même titre que l'on fait de plus en plus attention à ce que l'on mange, certains veillent à la qualité des produits qu'ils mettent dans leur salle de bain. Face à un monde qui tourne de plus en plus vite avec des gens qui ont de moins en moins le temps, les adeptes de la slow cosmétique ont décidé de lever le pied. Souvent, ils sont très attachés aux produits de beauté labellisé bio. L'objectif est de consommer moins et mieux mais aussi de sensibiliser le public sur les abus des grands groupes cosmétique et publicitaire.

Un retour aux produits naturels

Dans cette vision, la slow cosmétique bannit tous les produits issus de la chimie de synthèse et de la pétrochimie ainsi que tout ingrédient potentiellement polluant. Si tu as ton petit rituel de beauté, peut-être que sans le savoir, tu fais aussi parti de ce mouvement. Les masques à base d'argile, l'utilisation d'huile en tout genre, de l'huile d'argan à l'huile d'amande en passant par l'huile d'avocat, les savons noirs ou encore du bicarbonate de soude en guise de dentifrice sont par exemple tous des produits considérés comme slow, car naturels. La cup menstruelle aussi est une alternative écolo qui rejoint le mouvement slow cosmétique. L'idée est vraiment de se recentrer sur des gestes simples et sur des produits naturels. Tu peux soit décider de te procurer des produits labellisés slow cosmétique ici, soit d'en fabriquer toi-même.

A toi de voir ce qui est bon pour ta peau!

Déjà lu?

Déjà lu?