© iStock

Bientôt tous sur Mars! SpaceX publie une vidéo de sa fusée réutilisable et elle vend du rêve

10 mai 2017

C'est un grand moment pour la recherche spatiale! En effet, après plusieurs mois de retard, la fusée Falcon Heavy est enfin prête. Et la phase test a d'ores et déjà commencé. Il s'agit d'une grande révolution dans les vols spatiaux.

Falcon Heavy, c'est la plus grande fusée jamais lancée de SpaceX, la compagnie américaine d'Elon Musk. Réutilisable, ses capacités en font une concurrente directe d'Ariane 6, dont le premier vol serait pour fin 2020. En effet, cette dernière n'est pas conçue pour être réutilisée et n'a pas vocation à le devenir dans un futur proche. En raison des risques inhérents à tout nouveau lanceur, SpaceX ne veut pas embarquer un satellite ou une charge utile opérationnelle. Il décollera donc avec une charge factice, équipée de capteurs, dont la perte serait sans conséquence. Autrement dit, il volera d'abord vide.

Des expéditions sur la Lune

La fusée est conçue pour apporter des charges, et éventuellement des personnes, à des destinations éloignées de la Terre, comme la Lune ou Mars. Si tous les tests réussissent, un premier voyage inaugural serait déjà prévu dans les mois à venir.

Une fusée réutilisable

La plus grande particularité de cette fusée est qu'elle est réutilisable. Ce qui signifie que la Falcon Heavy pourrait atterrir à nouveau sur Terre, après avoir volé dans l'espace. Elle réduirait ainsi les coûts de la mise en orbite des satellites. Une grande première qui révolutionnerait le marché, puisque ça permettrait de voyager dans l'espace à très peu de frais. En effet, depuis plus de deux ans, SpaceX multiplie les tentatives de récupération de morceaux de fusée pour de nouveaux lancements. C'est ainsi qu'en avril 2016, elle avait lancé la fusée Falcon 9, et elle vient de récupérer début du mois le premier étage pour la faire décoller à nouveau.

Un accès à l'espace plus accessible

Falcon Heavy, c'est en fait la version de la fusée Falcon 9 pour placer en orbite basse une charge utile de 54,4 tonnes au lieu des 22,8 tonnes. Il larguera donc son contenu plus proche de la Terre mais avec une charge doublée. Le but pour SpaceX est évidemment de faire des économies, en évitant de jeter son lanceur après chaque tir, comme c'est pourtant encore la norme pour tous les lancements dans le monde. C'est donc une très bonne nouvelle pour ce lanceur qui avait déjà fait ses preuves dans l'espace. On espère qu'au terme des différents tests, l'exploit sera bel et bien de taille pour nous permettre, peut-être un jour, de marcher sur la lune!

Déjà lu?

Déjà lu?