© Ubisoft

Dans le jeu vidéo Far Cry 5, les méchants ont des gueules qui énervent l'extrême-droite américaine 

26 mai 2017

Ubisoft a publié la bande-annonce du jeu vidéo Far Cry 5 et elle fait rager l'extrême-droite américaine: les méchants du jeu n'ont pas des gueules de terroristes arabes, de mafieux russes ou de nazis allemands. Les méchants ont des gueules de WASP et ça rend les suprémacistes furax.

"Devinez qui sont les méchants dans le prochain Far Cry? Les terroristes musulmans, poseurs de bombes? L’Etat islamique qui brûle des gens vivants? Nope. Les chrétiens."

Voilà comment a réagi Paul Ray Ramsey sur Twitter après la publication d'une image de Far Cry 5, le prochain jeu vidéo que Ubisoft va sortir. Ramsey est une figure notoire de l'Alt-Right, ce mouvement américain identitaire et nationaliste qui soutient des politiciens comme Donald Trump ou Marine Le Pen.

Les identitaires vexés

Paul Ramsey n'est pas le seul mec d'extrême droite à avoir été choqué par les premières images de Far Cry 5. Sur Twitter, 4Chan, Reddit ou d'autres réseaux sociaux, de nombreux internautes (sans doute blancs et chrétiens) se plaignent de la gueule qu'ont les personnages du jeu.

Le jeu se déroule dans le Montana, une petite région isolée à la frontière du Canada, et met en scène une secte baptisée Projet d'Eden's Gate, qui a étendu son emprise sur une poignée de fanatiques. Le rôle du joueur? Se battre contre eux et libérer les habitants "pris au piège du culte", écrit Ubisoft.

Voilà, il suffisait de ça pour énerver les suprémacistes blancs qui se sont reconnus dans cette image. Faut dire que les persos ont de bonnes têtes de chasseurs, mais de chasseurs du genre à filer l'étranger non-blanc et non pratiquant. Ils ne correspondent pas au stéréotype éculé du méchant de blockbuster (nazi, arabe, chinois ou russe): ils ont des tronches de WASP (White Anglo-Saxon Protestants).

Les antiracistes apprécient

Le journaliste gaming David Miller a tweeté un message enthousiaste: "Ce qui est brillant là-dedans, c’est que les blogueurs racistes enragent que tous les vilains soient blancs et demandent maintenant plus de diversité dans les jeux. Bravo."

"Hé, Ubisoft. Mon père, qui a vécu pendant l’apartheid, disait : si vous rendez les racistes furieux, c’est probablement que vous faites quelque chose de bien", a aussi tweeté Tauriq Moosa, qui écrit notamment pour le site de gaming Polygon. Et de souligner, enchanté, que cette version du jeu permettait de choisir le genre et la couleur de son personnage.

D'autres commentaires soulignent à quel point les méchants sont détestables et comment la bande-annonce leur donne déjà envie de s'énerver sur leur manette. Et tous soulignent le réalisme graphique du jeu et sa qualité narrative. Oups, désolé l'Alt-Right...

La bande-annonce de Far Cry 5 qui donne envie de secouer ses manettes

La date de sortie du jeu est prévue pour février 2018.

Déjà lu?

Déjà lu?

Ta réaction?