© Facebook/Burger King

51-49 %: le roi Philippe remporte le vote "Who is the king?", et Burger King décide de changer son célèbre logo

31 mai 2017

Burger King est devenu Burger, tout court. La chaîne de fast-food a annoncé qu'elle déposait les armes dans l'affaire "Who is the King?". Un sondage dans lequel elle utilisait l'image du roi à des fins commerciales et de manière illégale. Le Palais Royal a gagné le combat, et le géant du burger a été contraint de changer son logo.

"Résultat du vote: 51% pour le roi des Belges. De toute façon, il n'était pas si drôle que ça ce jeu. On abdique." C'est sur sa page Facebook et dans un communiqué de presse que Burger King a annoncé qu'il déclarait forfait. Le géant du fast-food a décidé de s'en remettre au vote populaire. Officiellement. Officieusement, il a perdu la bataille contre le vrai roi des Belges et a complètement raté son arrivée en Belgique.

C'est la fin d'une grosse polémique qui animait notre petit pays depuis le week-end dernier. L'histoire avait même fait le tour de la presse dans le monde entier. À tel point que l'on aurait presque pu parler d'un Kinggate. Pour marquer son arrivée en Belgique, Burger King avait créé un sondage dans lequel tu pouvais élire le vrai roi du pays: King Philippe ou Burger King. Si tu choisissais King Philippe, le message suivant apparaissait: "Êtes-vous sûr de vouloir élire le roi Philippe? Ce n'est pas lui qui vous fera cuire des frites". Un petit clin d'oeil à la monarchie, qui n'a pas du tout été apprécié.

Du coup, le Palais Royal était en pétard, à cause de l'utilisation de l'image du roi dans cette publicité. "Dans ce cas précis, aucune demande ne nous a été adressée. Comme c'est une utilisation à des fins commerciales, nous n'aurions pas donné notre autorisation", avait immédiatement réagi le porte-parole du Palais Royal, Pierre-Emmanuel de Bauw, précisant qu'il avait contacté Burger King pour qu'il mette fin à sa campagne.

Burger King devient... Burger

Il semblerait que la sentence du monarque ait été salée, puisque Burger King a même décidé de retirer le mot "king" de son logo. Ce qui ne laisse plus que... Burger.

De même, son sondage "Who is the King" a été totalement fermé. Si tu cliques sur le lien vers la page, tu ne vois d'ailleurs plus qu'un seul message en lettres capitales: "Il n'y a pas de place pour deux kings en Belgique".

Si l'ouverture des premiers restaurants (à Anvers en juin, Charleroi en juillet et Namur en août) est maintenue, il reste à savoir si l'on ira réellement manger notre Whopper au "Burger", plutôt qu'au "Burger King", comme c'est son nom dans le reste du monde...

Déjà lu?

Déjà lu?