"Bob, 100% sobre!": si tu vas en festival cet été, prévois d'office un Bob, les contrôles seront renforcés

8 juin 2017

L'IBSR s'est associé aux ministres de la Mobilité de toutes les régions pour frapper un grand coup. L'alcool, les festivals et le volant, il faudra choisir. Les autorités annoncent un renforcement des contrôles surprises sur nos routes. Elles insistent pour que tu dises stop à ton pote.

Même si les chiffres des contrôles positifs à l'alcool sont meilleurs d'années en années, l'IBSR lance sa nouvelle campagne pour cet été: "Bob, 100% sobre!". Mais cette fois, l'IBSR s'est associé à tous les ministres de la Mobilité du royaume en plus du ministre de l'Intérieur Jan Jambon.

Le ministre fédéral a été très clair devant nous: les contrôles seront renforcés cet été, spécifiquement les contrôles surprises. Jan Jambon a souligné la relative faible efficacité des gros contrôles fixes prévus longtemps à l'avance, "spécialement à cause des réseaux sociaux".

Le ministre de l'Intérieur a aussi dressé le portrait robot des personnes à risque sur les routes. Et si les hommes subissent trois fois plus de contrôles positifs, les 18-25 ans sont aussi particulièrement concernés. Leur manque d'expérience et leur attrait pour les boissons alcoolisées reste un problème en termes de sécurité.

Festivals, concerts et matches de foot

Les représentants des ministres de la Mobilité wallon, Maxime Prévot (cdH), et fédéral, François Bellot (MR), nous ont expliqué, enquêtes à l'appui, que les campagnes d'été étaient toujours nécessaires. Par exemple, un festivalier sur dix prend le volant en ne limitant pas du tout sa consommation d'alcool ou très peu et ne tenant pas compte de la limite autorisée.

Du coup, Bob arrive à la rescousse. La campagne insiste particulièrement sur un élément: compter sur ses amis pour te dire stop. En effet, un belge sur trois n'ose pas intervenir selon une enquête de la Fondation Vinci. 31% des Belges ne font rien pour dissuader un conducteur qui a dépassé la limite autorisée. Et sur ce point la Belgique est à la traîne par rapport à ses voisins.

La campagne insiste aussi sur la prévention pendant toute l'année. Elle recommande d'anticiper ses sorties en prévoyant un Bob. Les concerts et les matchs de foot sont clairement aussi des endroits où la consommation d'alcool est peu limité parmi les conducteurs. Ainsi 11,1% des supporters et 6,2% des spectateurs disent ne pas faire attention à leur consommation. Plus étonnants sont les chiffres au travail. Tu le sais c'est toujours sympa de boire un petit verre avec ses collègues. Plus d'un Belge sur quatre avoue boire de l'alcool avant de reprendre la route. Il y a donc clairement un effort à faire de ce côté là.

Et en Wallonie?

La Wallonie et Bruxelles se joignent bien sûr à la campagne. 50.000 porte-clés seront distribués pour récompenser les bons conducteurs et des affiches fleuriront un peu partout dans les bistrots. Pas d'affiche sur l'autoroute par contre comme ça sera le cas en Flandre. Le chef-adjoint de cabinet du ministre Prévot nous explique que la Wallonie avait déjà programmé de lancer une campagne sur la tirette.

Il a par ailleurs déclaré que la Wallonie tenterait de faire passer le nombre de morts sur nos routes de 300 à 200 d'ici 2020. "C'est 200 de trop, mais nous allons prendre des mesures adéquates pour baisser ce chiffre déjà en diminution par rapport à l'année dernière". Comprend ici un renforcement des contrôles contre l'alcool et la drogue au volant, "qui font rarement un bon mélange". Là aussi le représentant du ministre parle d'avantage de contrôles surprises.

Tu sais ce qu'il te reste à faire pour cet été. Prépare tes festivités, désigne à l'avance un Bob, voire plusieurs si tu comptes jouer les prolongations. L'alcool est responsable d'un accident corporel sur huit sur nos routes.

Déjà lu?

Déjà lu?