© EPA

Laurette Onkelinx réduit les derniers espoirs de Mayeur à néant: "Il ne sera pas échevin à Bruxelles"

9 juin 2017

Dans la soirée de jeudi, il se disait qu'Yvan Mayeur s'accrochait coûte que coûte à son mandat et à la vie politique bruxelloise. En effet, dans un premier temps on parlait d'un poste d'échevin pour l'ex-bourgmestre. Sur les ondes de La Première, Laurette Onkelinx a mis les points sur les "i": Yvan Mayeur ne siègera plus au conseil communal.

Jeudi soir, le désormais ex-bourgmestre Yvan Mayeur (PS) a présenté sa démission devant les partis de la majorité bruxelloise (PS-MR-SP.A-Open Vld). Fin de l'histoire? Pas vraiment puisque le PS bruxellois a proposé de donner un rôle d'échevin à Yvan Mayeur. Une proposition jugé indécente pour le président du sp.a John Crombez qui a quitté la réunion avec son parti. Pour le socialiste flamand c'est simple: l'ex-bourgmestre ne doit plus siéger au conseil communal.

Eh bien il risque d'être content de l'interview que Laurette Onkelinx (PS) a donné à La Première ce vendredi matin.

Entre sévérité et respect

Si Yvan Mayeur espérait encore avoir un rôle à jouer dans la politique bruxelloise, Laurette Onkelinx, présidente de la section PS à Bruxelles, l'a sans doute calmé. Dans les studios de La Première elle a d'abord été claire: "Yvan Mayeur ne sera pas échevin à Bruxelles. J’en ai marre des rumeurs et méchancetés. Il a pris une décision très difficile en démissionnant. Yvan Mayeur a commis une faute. Il n’avait pas à se faire payer au Samusocial."

Ensuite, elle a rendu à César ce qui lui appartient en rappelant le rôle de Mayeur dans le Samusocial: "Tout le monde a salué le travail du Samusocial contre l'extrême pauvreté. Mais on oublie de dire qu'il a fallu se battre pour constituer cela. Et c'est Yvan Mayeur qui, avec une poignée d'amis, a passé du temps en journée, en soirée, qui a frappé à toutes les portes pour qu'on aide les sans-abri."

Reste à voir si cela suffira à faire revenir le sp.a et John Crombez à la table des négociations et au conseil communal...On suppose que oui puisque leurs exigences sont respectées. Par contre, le nom du nouveau bourgmestre n'est pas encore connu.

Le Samusocial fait l'objet d'une information judiciaire

Ce vendredi matin, le parquet de Bruxelles a décidé de placer l'ASBL Samusocial sous information judiciaire. En effet, dans un communiqué, le substitut du procureur du Roi Denis Goeman a expliqué que suite à des articles de presse, le parquet veut vérifier si "d'éventuelles infractions pénales" ont été commises dans la gestion de l'association.

Il ne s'agit pas d'une instruction judiciaire, aucun juge n'est donc désigné pour s'occuper de l'affaire. En tout cas, si des éléments accablants sont trouvés, l'ASBL pourrait souffrir de cette éventuelle mauvaise gestion sous la houlette d'Yvan Mayeur.

Déjà lu?

Déjà lu?