© iStock

Serrez vos jambes, les mecs: la lutte contre le "manspreading" débarque en Europe et Madrid montre l'exemple

10 juin 2017

Après New-York et Tokyo, c'est Madrid qui a décidé d'interdire le "manspreading" dans les transports en commun: les hommes vont maintenant devoir serrer leurs jambes et laisser de la place à leurs voisines et voisins. Bientôt dans le reste de l'Europe?

Ça peut sembler incongru pour de nombreux mâles mais le "manspreading", l'écartement masculin, peut se révéler être un véritable problème. Et donner lieu à de nombreuses polémiques. Quand les hommes ouvrent nonchalamment leurs jambes jusqu'à bouffer les places à côté d'eux, cela dérange.

New York et Tokyo ont déjà pris des mesures contre le problème des "couilles de cristal". Dans ces deux métropoles, les hommes ne peuvent plus prendre deux places dans le bus, le tram ou le métro en écartant leurs jambes comme s'ils montaient un canasson. Des hommes ont même déjà été arrêtés pour ça.

Et maintenant, c'est Madrid qui les suit. La capitale espagnole a lancé une campagne pour lutter contre cet écartement de cuisses masculin en affichant une série de pictogrammes dans ses transports.

Pétition

La campagne est arrivée après que le groupe féministe Microrrelatos Feministas ait lancé une pétition en ligne intitulée #MadridSinManspreading (#MadridSansManspreading). Comme l'expliquait l'initiative: "Tous les modes de transport public ont des autocollants indiquant les sièges réservés aux femmes enceintes, aux personnes handicapées ou aux personnes âgées. Mais il y a une chose qui nous affecte tous, presque chaque fois que nous prenons les transports publics: le manspreading."

En Belgique, la députée Ecolo Céline Delforge avait déjà proposer de lancer une campagne de sensibilisation similaire dans les transports en commun belges. En 2016, elle expliquait à La Libre que les hommes ouvraient leurs jambes de façon inconsciente et qu'un "simple pictogramme permettrait de prendre conscience de ce comportement et d’y faire attention". Mais depuis, rien n'a encore été fait.

Illustration du problème dans les transports

Même chose, mais dans un contexte politique

Déjà lu?

Déjà lu?