Un beau geste de vivre ensemble: le roi Philippe a rompu le jeûne hier soir avec une famille musulmane

13 juin 2017

En ces temps de division, il est toujours bon de rappeler que la Belgique reste unie, qu'importe ta ta religion, tes origines, ta couleur de peau ou ta condition sociale. Il faut donc saluer cette initiative du Palais royal. Hier soir, le roi a rompu le jeûne dans une famille musulmane d'Evergem, une commune de la région de Gand.

Hier soir sur Twitter, le compte officiel du Palais royal a déposé quelques clichés. Ony voit le roi en train de prendre un repas avec une famille musulmane. Tout sourire, le souverain déguste les spécialités maisons lors d'un "iftar", le repas du soir en période de ramadan. Au menu: dates, veau aux prunes et lait pour se rafraîchir.

"C'est un événement unique, nous en sommes très reconnaissants", a déclaré Khalid Benhaddou, l'un des huits fils d'Abdel Azziz, père de la famille Benhaddou. "C'est un signe de solidarité et de vivre-ensemble", peut-on lire dans une dépêche Belga rédigée tard dans la soirée.

Chaque membre de la famille s'est présenté et le roi a ensuite eu droit à quelques explications sur le jeûne. Un effort de 18 heures pas toujours simple censé purifier le corps et l'esprit. Il est en effet interdit aux musulmans de manger, boire, fumer et d'avoir des relations sexuelles.

Un imam de Gand

Khalid Benhaddou est par ailleurs un imam de Gand et travaille au département de l'Education, note La Libre. Ce n'est pas la première fois qu'il est amené à rencontrer le roi puisque qu'ils s'étaient déjà croisés lors d'une journée de prévention de la radicalisation. "Nous avons pu voir que le roi avait la main tendue envers la communauté musulmane. Il reconnait les musulmans et leur croyance en l'islam", s'est réjouit Khalid. Des images qui font plaisir à voir.

Déjà lu?

Déjà lu?