© iStock

La solution contre les accidents? Un GPS qui limitera la vitesse de ta voiture en fonction de ta géolocalisation

13 juin 2017

Un tiers des accidents mortels sont liés aux excès de vitesse. Du coup, il faut trouver un moyen de lutter contre les vitesses démesurées sur nos routes. Et bien une solution se précise de plus en plus: un GPS qui limite la vitesse de ta voiture en fonction de ta géolocalisation et des limitations de vitesse d'où tu te trouves.  

Voici le gadget qui pourrait bien sauver des milliers de vies sur les routes belges et du monde entier. Il s'appelle Lavia et est un GPS intelligent. Il a été présenté vendredi dernier, bien qu'il est déjà testé depuis plusieurs années, par Antonio Avenoso, représentant de l’ETSC (conseil européen à la sécurité du transport), en compagnie de Maxime Prévot (cdH) ministre wallon de la mobilité.

Comment ça marche? L'appareil prend en compte la géolocalisation du véhicule grâce au GPS. En fonction de ta position, il va rechercher dans sa base de données les limitations de vitesse en vigueur sur la route où tu te trouves. Il peut aussi fonctionner avec une caméra qui repère les panneaux de signalisation pour déterminer la vitesse à ne pas dépasser. Grâce à cela, il empêchera ton véhicule de dépasser la vitesse maximal pour te garder en vie. Bon il faut ensuite savoir conduire sinon ça n'ira jamais.

Quelques points noirs

Mais à tout moment, le conducteur pourra neutraliser le programme grâce à une pression forte et sèche sur la pédale d'accélérateur. Pour le moment, le système n'est implanté que dans de très rares modèles de voiture, souvent haute gamme. Antonio Avenoso espère qu'il sera bientôt présent dans plusieurs véhicules: "nous plaidons pour que l’Europe impose que ce système soit fourni de base sur tous les véhicules" a-t-il déclaré.

Si cela parait génial, il y a quand même quelques soucis qui pourraient empêcher le bon fonctionnement de Lavia. L'agence wallonne pour la sécurité routière (AWSR) fait le bilan: "Le principal obstacle, c’est la précision du GPS. Il n’est pas toujours simple pour eux de distinguer une voirie principale d’une secondaire, comme par exemple, sur le boulevard de la Woluwe. Les travaux ne sont pas non plus systématiquement pris en compte." Selon l'agence, il faut donc mettre en place des projets pilotes permettant de juger la fiabilité du système. L'intelligence artificielle dans les voitures, ça se précise tout doucement, il ne reste plus qu'à réussir à lui accorder ta confiance.

Déjà lu?

Déjà lu?

Ta réaction?