© Getty

La Coupe des Confédérations commence aujourd'hui! Pourquoi c'est cool et pourquoi il faut regarder

17 juin 2017

À chaque fois c'est pareil: l'année après l'Euro et avant la Coupe du Monde, il n'y pas de tournoi international. C'est le cauchemar des footeux et amateurs de sport qui doivent se contenter du Tour de France et de Wimbledon pendant l'été. Mais non! Il ne faut pas oublier la Coupe des Confédérations, la répétition de la Coupe du Monde. Et franchement, ça vaut le coup de regarder: voici pourquoi!  

Tous les championnats de football sont finis, la Champion's League aussi, du coup les footeux sont complètement perdus, obligés de se rabattre sur les rumeurs mercato pour vibrer un peu. Mais c'est sans compter sur la Coupe des Confédérations, la répétition officielle de la Coupe du Monde qui a lieu un an avant celle-ci. Cette année, elle commence ce samedi pour se terminer le 2 juillet prochain et ça risque d'être bien cool.

Si tu ne connais pas le principe, on t'explique. La Coupe des Confédérations rassemble huit équipes nationales: le pays organisateur de la Coupe du Monde, les champions continentaux des six confédérations ainsi que le vainqueur du précédent mondial. Elle se déroule dans le pays organisateur du Mondial, ici la Russie, pour voir si leurs infrastructures fonctionnent et si les supporters sont motivés. Donc, cela nous fait huit équipes: la Russie, l'Allemagne, le Portugal, le Chili, le Cameroun, la Nouvelle-Zélande, le Mexique et enfin l'Australie. Comme tu le vois, il y a du beau monde et ça promet plein de bonnes choses!

Jauger l'ambiance

Toi qui lis cet article, tu iras peut-être en Russie l'année prochaine pour aller supporter ton pays. Si tu te demandes comment sera l'ambiance, la Coupe des Confédérations te donnera un aperçu parfait. Par exemple, l'édition 2009, un avant la Coupe du Monde en Afrique du Sud a ouvert les portes de l'enfer. C'est lors de ce tournoi que l'on a entendu pour la première fois le doux son des vuvuzela.

Pendant une année entière on a espéré que ces trompettes de l'apocalypse ne soient plus produites mais non, on les a bien retrouvées en 2010. D'ailleurs peut-être que certains ont fait une croix sur le Mondial après avoir eu les oreilles bourdonnantes suite à la Coupe des Confédérations, qui sait...

Du spectacle

Le problème avec les Coupes du Monde, les Euro etc, c'est que l'enjeu est énorme. Du coup, les équipes sont parfois un peu trop prudentes et on se retrouve avec des matchs fermés et sans saveur. Si tu te souviens du dernier Euro, rien que sur la phase de poule on s'est tapé 10 matchs nuls dégueulasses sans compter tous les vieux 1-0.

Lors des Coupes des Confédérations, c'est différent. Comme c'est une préparation au Mondial, les entraineurs tentent des choses et les matchs sont beaucoup plus ouverts. En 2013, il n'y avait qu'un seul match à moins de 3 buts lors de la phase de poule. On croise les doigts pour que ce soit pareil cette année!

Des stars

Comme à chaque édition, il y a de grosses écuries qui participent au tournoi. Normal puisqu'il rassemble les vainqueurs de tous les tournois continentaux. Même si l'Allemagne se pointera avec une équipe B, elle reste une armada composée de joueurs expérimentés: Mustafi (Arsenal), Draxler (PSG), Emre Can (Liverpool) ou Rudiger (AS Roma) et de joueurs plus jeunes mais prometteurs comme Leroy Sané de Manchester City.

Mais c'est évidemment Cristiano Ronaldo qui attirera tous les regards. Le quadruple Ballon d'Or sera bel et bien présent avec la sélection portugaise pour prouver qu'ils n'ont pas gagné l'Euro 2016 par hasard. Il sera épaulé, entre autres, du champion de France Bernardo Silva (Monaco) ou encore Pepe (Real Madrid).

On retrouvera également d'autres stars comme Alexis Sanchez, le chilien d'Arsenal ou Arturo Vidal son compatriote du Bayern. Côté Mexique, Chicharito (Bayer Leverkusen) sera une nouvelle fois présent, épaulé par le vétéran Rafael Marquez. Côté Cameroun il sera intéressant de voir si le Belge Hugo Broos sera capable de remporter son deuxième tournoi international après son triomphe à la Coupe d'Afrique des Nations.

Pronostique?

Depuis la Coupe du Monde 2002, seules des équipes européennes ont remporté le saint Graal du football. On pourrait donc se dire qu'une équipe européenne remportera cette édition de la Coupe des Conf'. Mais rien n'est moins sûr: en 2013, c'était le Brésil qui l'avait emporté avant de se prendre une branlée mémorable lors de leur Mondial. Et puis, l'Allemagne se pointe avec une équipe plus faible que d'habitude.

Mais tout de même, on mettrait bien une petite piécette sur le Portugal qui débarque en Russie avec une équipe vraiment impressionnante. Le coach Fernando Santos semble véritablement déterminé à gagner le tournoi en sélectionnant Cristiano Ronaldo, Quaresma, Nani, Moutinho, André Gomes et la liste est encore longue. Et sans manquer de respect au pays organisateur, la Russie semble ne pas être assez bien armée pour aller au bout, surtout quand on voit leurs prestations lors des matchs amicaux.

Le tournoi commence ce samedi avec Russie-Nouvelle Zélande à 17h, en direct sur la RTBF

Déjà lu?

Déjà lu?