© EPA

Pas à plaindre! Yvan Mayeur a touché 294.000€ de parachute doré quand il a quitté le Parlement

29 juin 2017

Cela n'a rien d'illégal mais avec les dernières affaires du Samusocial et de Vivaqua, cette nouvelle ne va pas arranger la situation d'Yvan Mayeur et du Parti socialiste. En effet, quand le désormais ex-bourgmestre de Bruxelles a quitté le Parlement fédéral, il a touché la coquette somme de 294.000€ entre juin 2014 et novembre 2016. Ça fait beaucoup d'argent. 

En ce moment en Belgique, quand on parle de grosses sommes d'argent, le nom d'Yvan Mayeur n'est pas loin. Ce jeudi encore, on apprend, grâce à l'Echo, que l'ex-bourgmestre de Bruxelles s'est rempli les poches de juin 2014 à novembre 2016. En tout, il aurait touché 294.000€ d'indemnités de départ de son poste de député fédéral. Tout cela en plus de son salaire de bourgmestre de Bruxelles et de ses rémunérations liées à ses mandats à Vivaqua ou au Samusocial par exemple.

Donc, pendant 30 mois, il a touché 9.810,21€ mensuellement. Il a siégé pendant 15 ans au parlement fédéral (de 1999 à 2014), c'était donc le montant qui lui était dû.

Rien d'illégal

Il n'y a absolument rien d'illégal là-dedans. Mais par contre, certains parlementaires refusent de toucher leur parachute doré. Yvan Mayeur, lui, a préféré empocher l'argent. À l'heure actuelle, si un parlementaire décide de partir volontairement avec une indemnité de départ n'est plus possible. Par exemple, Philippe Close, le successeur de Mayeur à l'hôtel de ville n'a rien touché quand il a quitté son poste du parlement bruxellois.

DONC! Faisons le calcul de ce qu'Yvan Mayeur touchait mensuellement quand il était bourgmestre de Bruxelles. Il touchait 9.810,21€ brut grâce à ses indemnités de départ, 10.788€ comme salaire de bourgmestre, 4.700€ en tant qu'administrateur de l'intercommunal de gestion d'eau Vivaqua et enfin 1.575€ grâce au Samusocial. Ce qui nous donne un total de: 26.873,21 euros brut! Autrement dit, il n'est vraiment pas à plaindre.

Déjà lu?

Déjà lu?

Ta réaction?