© EPA

Las Vegas plus que jamais capitale du pêché: l'état du Nevada légalise lui aussi le cannabis

2 juillet 2017

Very Bad Trip en vue à Las Vegas! L'état du Nevada où se situe la ville des tous les pêchés vient de légaliser le cannabis à usage récréatif. Les habitants de cet état peuvent donc désormais acheter librement de la marijuana et se rendre tranquillement dans les casinos de Las Vegas et claquer leur pognon. La légalisation de "l'herbe qui fait rigoler" et toujours plus à la mode outre-atlantique.

Ça risque d'être la folie à Las Vegas. Encore plus qu'avant. En effet, l'état du Nevada vient de légaliser le cannabis à des fins récréatives. Depuis samedi, les gens se pressent aux dispensaires de cannabis pour acheter leurs premiers grammes légaux de marijuana. Désormais, les habitants de cet état de l'ouest des États-Unis pourront acheter librement leur herbe avant de se rendre dans les casinos de Las Vegas qui, plus que jamais, mérite son surnom de "la ville de tous les pêchés" (Sin City).

Il y a quand même quelques règles à respecter. Il faut avoir minimum 21 ans pour pouvoir acheter sa dose de cannabis. De plus, on ne peut acheter "que" 28 grammes par jour et il est interdit de fumer son joint en rue. Il est également interdit de prendre le volant après avoir fumer. Tick Segerblom, un sénateur et grand défenseur de la légalisation a prédit que "l'État se fera des millions de dollars ce week-end".

Un business très rentable

Le cannabis est autorisé dans plus de 30 états aux USA. Autorisé sous différentes formes: certains états l'autorisent à des fins thérapeutiques, d'autres à des usages récréatifs. Enfin, d'autres états le dépénalisent sans le légaliser pour autant. Le moins que l'on puisse dire, c'est que la légalisation est rentable. Selon les estimations de l’Arcview Group, un cabinet de recherche et d’investissement sur le cannabis, les ventes légales ont bondi à l’échelle nationale de 17 % entre 2014 et 2015 pour atteindre 5,4 milliards de dollars (5 milliards d’euros).

En 2016, les bénéfices sont encore plus réjouissants pour les finances du pays. En effet, ils avoisineraient les 6,7 milliards de dollars soit 5,8 milliards d'euros. L'état du Colorado illustre parfaitement cette "succes story" du cannabis outre atlantique.

Selon un rapport du Marijuana Policy Group, les activités légales liées à la vente de marijuana aurait permis la créations de 18.000 emplois à temps plein et généré 2,4 milliards de dollars de bénéfices, rien qu'au Colorado. Toujours selon ce même rapport, la vente de cannabis permettra de récolter plus de taxes que la vente de cigarette d'ici 2020. Ces chiffres mirobolants s'appliquent, à peu de chose près, à tous les états ayant autorisé l'usage du cannabis à des fins récréatives. Notons qu'au niveau fédérale, la marijuana est toujours interdite et est considérée comme une drogue dangereuse, au même titre que l'héroïne et la cocaïne. Mais une tolérance du fédéral perdure à l’égard des Etats, qui restent libres de décider de leur législation sur la question.

En tout cas, il y avait du monde qui faisait la file pour se procurer les premiers grammes de cannabis légaux

Des gens de tout âge sont intéressés

Pire que le jour de sortie du nouvel iPhone

Le sénateur Tick Segerblom est venu tester la marchandise

Déjà lu?

Déjà lu?