© iStock / Pornhub

Tu connais le Teledildonic, le sex-toy qui promet de révolutionner le porno et les relations à distance?

8 juillet 2017

Le point commun entre les relations à distance et les vidéos pornographiques? Tu ne peux pas toucher l'objet de tes désirs. Mais un objet promet d'effacer (en partie) cette frontière virtuelle: le Teledildonic, soit un genre de vibro agrémenté de réalité virtuelle qui retransmets les vibrations de l'autre. Un outil qui pourrait rapporter gros.

Ok, ok. Avec le Teledildonic, on est encore loin de l'immersion totale dans laquelle tu embrasses ta bien-aimée ou ton acteur porno favori en ressentant intensément le toucher délicat de son derme. Mais c'est en bonne voie.

Le Teledildonic, comme son nom l'entend, est un dildo qui fonctionne par télétransmission. Il existe des versions pour homme et pour femme. L'objet fonctionne avec USB, se relie à un casque de VR (réalité virtuelle) et se place sur la zone à stimuler comme n'importe quel sex-toy. La différence est que les vibrations ressenties sont la traduction des mouvements réalisés par le partenaire à l'autre bout de la connexion web. Ou des mouvements induits par la vidéo visionnée.

Synchronicité

Dans ces sex-toys se trouve une série d'anneaux concentriques motorisés qui se relâchent et se contractent de façon à reproduire la pulsion du partenaire. Si l'aspect technique semble peu sexy - un capuchon de caoutchouc et du plastique vibrant - l'aspect interactif est très prometteur.

Ces sextoys pourraient permettre aux couples séparés par des milliers de kilomètres de vivre un acte sexuel (voir d'amour) synchronisé qui soit à la fois virtuel et physique. C'est beau. Mais, ne nous emballons pas si vite: c'est encore très loin du vrai contact humain, nous explique Jessica Wakeman dans le récit de son expérience.

Pornhub

L'usage commercial, par contre, est promis à des jours merveilleux. Le prix du sex-toy tourne autour des 200 euros auxquels il faut ajouter le prix des lunettes de VR. Soit presque sept fois le prix du vibro classique Rabbit 2 Têtes. Joli bénèf mais le vrai bénèf, ce sont les sites pornos et les camgirls qui le feront.

La méga-plateforme Pornhub a créé une section qui propose des films interactifs en réalité virtuelle qui fonctionnent avec les Teledildonics. C'est donc un atout supplémentaire pour attirer des visiteurs sur la section VR qui compte déjà 500.000 vues... par jour. Il suffit d'ajouter des pubs un peu partout pour que les dollars tombent.

L'unique problème est que ces vidéos ne supportent actuellement que les sex-toys "comme Fleshlight Launch et Kiiroo Onyx, qui s'adressent aux personnes qui ont un pénis", écrit Venture Beat. Mais l'entreprise travaille à créer des vidéos qui pourront fonctionner avec des jouets connectés au vagin comme OhMibod, We-Vibe, Levense Lush et Kiiroo Pearl.

Camgirls

Les camgirls, ce sont ces femmes dont le métier consiste à se déshabiller devant leur caméra pour offrir le spectacle de leur corps nu à des inconnus. Elles font généralement ça depuis chez elles, dans un cadre assez intimiste, tout en chattant avec leurs spectateurs.

Il faut payer pour accéder à leurs chaînes mais cet accès crée un rapport plus privé et interactif. (Sur ce sujet, il faut voir Cam Girlz, le très beau documentaire de Sean Dunne disponible sur Vimeo.) Avec le Teledildonic, cette relation avec les viewers passe à la vitesse supérieure. Et les possibilités monétaires montent en flèche.

Avec le Teledildonic, ces spectacles connectés gagnent une touche d'authenticité. "Mon niveau d'excitation est plus organique, [les clients] peuvent voir que je me suis amusé avec eux et c'est une expérience différente", explique la camgirl Layla au magazine Daily Beast. À chaque fois qu'un fan lâche un token (un jeton dont la valeur approche les 10 cents), le sex-toy vibre et Layla réagit. Du coup, les fans ont le sentiment de produire des sensations sur l'objet de leurs fantasmes.

Une fois de plus, l'industrie du porno montre à quel point elle accompagne et développe les nouvelles technologies. Comme pour Internet, le commerce en ligne, les webcams et la bande passante, la synchronicité virtuelle pourrait faire des bonds en avant grâce aux pulsions érotiques de l'humanité.

Déjà lu?

Déjà lu?

Ta réaction?