© iStock

Le bout du bout: rien que respirer de la bouffe pourrait te faire grossir

10 juillet 2017

Tu enchaînes les régimes, tu multiplies les efforts et tu fais attention à tout ce que tu manges? C'est bien, mais ça pourrait ne pas être suffisant. Des nouvelles recherches ont montré que rien que le fait de sentir la bouffe pouvait de te faire grossir. C'est l'info déprimante du jour... Quoi que...

Tu en as peut-être déjà fait l'expérience: tu rentres dans un McDo ou dans un KFC et tu as déjà l'impression de prendre du poids. Eh bien, ça ne serait pas que d'une impression. Des scientifiques de la très sérieuse université de Berkeley ont mis à jour une nouvelle carrément déprimante: sentir la bouffe te ferait prendre du poids.

L'odeur de la nourriture pourrait affecter la façon dont notre corps traite les calories. Mais comment sont-ils arrivés à cette conclusion? The Independent rapporte que les chercheurs ont isolé un groupe de rongeurs obèses et les ont privé d'odorat. Un autre groupe a lui été épargné. Résultat: les souris privées d'odorat ont eu tendance à perdre du poids alors que la quantité de nourriture ingurgitée était pourtant la même. Pire, les souris non-traitées ont carrément doublé leur poids.

Une première

Les scientifiques en ont conclu que le fait de sentir la nourriture poussait notre corps à stocker les calories plutôt qu'à les brûler. "C'est la toute première fois qu'on lie la façon dont sont traitées les calories avec une élément olfactif. L'odeur pourrait interférer avec le cerveau sur la manière dont il traite notre balance d'énergie", a déclaré Céline Riera du Cedars-Sinai Medical Center de Los Angeles.

Mais ça pourrait finalement être une bonne nouvelle pour ceux qui ne parviennent pas à perdre du poids. On pourrait leur mettre une pince à linge sur le nez, et hop, le tour est joué. Plus sérieusement, le scientifique en chef de l'étude a déclaré que le fait de perdre poids n'était pas juste une question d'ingestion de calories, tout dépend de la façon dont elles sont traitées par notre corps. Et ça, ça ouvre beaucoup de possibilités pour le futur.

Déjà lu?

Déjà lu?