© HBO

90 millions, c'est le nombre de fois qu'a été piraté le dernier épisode de Game of Thrones 

22 juillet 2017

90 millions, c'est à peu près la population de la France et du Benelux réunis. Mais c'est aussi le nombre de fois qu'a été piraté en trois jours le premier épisode de la saison 7 de Game of Thrones. Un gros succès qui forcément ne plaît pas aux diffuseurs officiels.

Game of Thrones a encore battu des records d'audience cette semaine. Selon MUSO, la firme qui surveille le piratage en ligne et les téléchargement illégaux, le premier épisode de la saison 7 a été piraté 90 millions de fois, streaming et download réunis, durant les trois premiers jours qui ont suivi sa diffusion officielle.

Ces chiffres sont approximatifs car il est difficile d'obtenir le nombre exact de vues que les sites de streaming récoltent étant donné que leurs chiffres ne sont pas publics.

Mais MUSO a quand même balancé une série de chiffres, repris ici par TorrentFreak. 77.913.032 vues proviennent des sites de streaming, les torrents n'arrivent qu'en deuxième position avec 8.356.382 téléchargements. 4.949.298 téléchargements ont été faits via des sites de téléchargement direct et 523.109 autres proviennent de torrents privés.

Mieux que le légal

MUSO rapporte que la plus grande partie du traffic vient des États-Unis, avec 15,1 millions de téléchargements et de streams illégaux. La Grande-Bretagne arrive en seconde place avec 6,2 millions, suivi par l'Allemagne, l'Inde et l'Indonésie, qui tournent tous autour des 4,5 millions.

C'est chiffres ne s'appliquent qu'aux trois premiers jours qui ont suivi la diffusion de Dragonstone, l'épisode 1 de la saison 7. En comparaison, la diffusion légale a enregistré une bien plus mauvaise audience. Aux États-Unis, "seulement" 10,1 millions de téléspectateurs se sont posés devant HBO pour savourer cet épisode d'ouverture, observe Allociné.

Et encore, aux USA, l'épisode était diffusé légalement à la télé. Dans les pays où ce n'était pas le cas, les fans n'avaient pas d'autres choix que de passer par le téléchargement illégal ou le streaming. Ce qui explique pourquoi ce chiffre est aussi impressionnant. Mais attention, la Chine ne fait pas partie des pays screené par MUSO. Donc, en réalité, les chiffres de piratage sont encore plus gros.

Si tu l'as manqué, voici le débrief de l'épisode par notre équipe de fans

Déjà lu?

Déjà lu?