© iStock

Bactéries, larves, microplastiques... c'est dégueulasse tout ce que tu avales quand tu bois la tasse

28 juillet 2017

N'avales pas! Si tu bois la tasse en mer, fais tout ton possible pour ne pas avaler car ce qu'on trouve dans l'eau est effrayant: larves, bactéries, hydrocarbures, microplastiques... 

Il serait temps d'arrêter de polluer les océans car ce que l'on trouve dans les eaux marines est préoccupant. Et ne donne vraiment pas envie de boire la tasse. Pour avoir une idée, il suffit de jeter un oeil à cette photo d'une goutte d'eau de mer grossie 25 fois par le photographe David Liittschwager (tweet ci-contre).

Selon le site Slate, on trouve dans l'eau de mer un nombre incalculable de petites bêtes et autres microbes (normal) mais aussi plein de microparticules provenant de déchets décomposés.

Vivants et déchets

Parmi les bébêtes, il y a le bactérioplanction, dont l'espèce Vibrio pourrait donner des otites post-baignades. Il y a également de nombreuses microalgues unicellulaires et des cyanobactéries. En plus de cela, on trouve tout un tas d'animaux encore au stade larvaire, comme des poissons ou des crabes.

Côté déchets, il faut compter tout ce qui provient des crèmes solaires, des cosmétiques et des hydrocarburants versés dans l'eau. Selon le site Planetoscope, rien que les navires déversent déjà plus de 57 kilos de produits toxiques dans la mer... à chaque seconde.

Microplastiques

Puis, il y a les microplastiques, soit des microbilles de plastique formées par l'érosion de l'eau sur les millions de déchets plastiques qui flottent dans les océans. Ces déchets portent le joli nom de "larmes de sirène" mais c'est une cochonnerie. D'abord parce que ces granulés de plastique empoisonnent toute la chaîne alimentaire mais ensuite parce que les hydrocarbures se fixent dessus et le tout devient encore plus toxique.

Il ne faut pas non plus oublier les granulés qui sont acheminés par les rivières, comme... les fragmentations de coton-tige. Ces ustensiles se dissolvent dans l'eau mais ils laissent des microrésidus qui se propagent partout et passent au travers de tout, même des stations d'épuration.

Du coup, c'est simple. Il vaut mieux éviter d'avaler l'eau quand on boit la tasse en mer parce que tout ce qu'on y trouve est grave dégueu. Mais surtout, il faudrait arrêter de polluer la planète car on finit tous par avaler nos propres déchets. Beurk!

Déjà lu?

Déjà lu?