© Facebook Loup Bureau

C'est la panique à l'IHECS! Un journaliste français, étudiant à l'école bruxelloise, a été arrêté en Turquie pour terrorisme

3 août 2017

Loup Bureau est un journaliste indépendant français de 27 ans mais également un étudiant en Master 2 à l'IHECS, l'école bruxelloise de journalisme et de communication. Il est actuellement incarcéré dans une prison turque. La raison? Il est soupçonné de participer à des activités terroristes. Son reportage a tourné au cauchemar et on ne sait pas quand il sera tiré d'affaire. 

Depuis mardi dernier, l'IHECS est en plein stress. Un de leur étudiant français, Loup Bureau, est emprisonné en Turquie depuis trois jours. Il était en reportage à la frontière entre l'Irak et la Turquie et a été arrêté par les autorités turques. Il s'était rendu sur place en solitaire pour réaliser un reportage sur les populations kurdes prises entre deux pays. Il fait d'ailleurs ce périple tous les ans depuis cinq années. Si Loup Bureau est journaliste indépendant pour notamment TV5, Arte et Slate, il est également étudiant en Master 2 à l'IHECS. Du coup, l'école est en contact régulier avec les Affaires étrangères françaises pour avoir des nouvelles de leur petit protégé.

Le père du jeune homme, qui a pu parler à son fils deux minutes au téléphone, s'est quant à lui exprimé au micro du Monde: "Il s’est vu reprocher le fait de travailler sans autorisation en Turquie". "Nous ne sommes pas dupes, la seule raison pour laquelle Loup Bureau a été interpellé, c’est parce qu’il est journaliste" a déclaré l'avocat du journaliste Maitre Pradel.

Soupçonné de terrorisme

Le jeune journaliste a été arrêté car il est soupçonné de participer à des activités terroristes. En effet, les autorités turques seraient tombées sur des photos de lui accompagné de combattants kurdes syriens des YPG. Le groupe YPG est considéré par Ankara comme une extension du groupe séparatiste kurde de Turquie (PKK). Et les relations entre la Turquie et le PKK sont très loin d'être au beau fixe. En effet, ces deux organisations sont considérées comme terroristes par le pouvoir turque, pas de chance pour Loup Bureau. Il a d'abord été interpellé à la frontière irako-turque la semaine dernière avant de passer cinq jours en garde à vue. Ensuite, il a été incarcéré dans la ville de Sirnak, dans le sud-est de la Turquie.

Le ministère des Affaires étrangères français fait en tout cas son maximum pour être tenu au courant de la situation de l'étudiant de l'IHECS: "Nous suivons avec la plus grande attention la situation de notre compatriote détenu en Turquie et sommes en relation avec sa famille" a-t-il déclaré à l'AFP. De leur côté, les organisations de défense de la liberté de la presse dénoncent des atteintes à cette liberté de la part des autorités turques, surtout depuis la tentative du coup d'État en juin 2016.

Déjà lu?

Déjà lu?

Ta réaction?