© epa

Poutine est en vacances et comme d'hab', il se la pète avec ses photos de super-pêcheur

5 août 2017

Chaque chef d'État a sa technique de com' pour vendre son image. Justin Trudeau joue la carte du mec cool et progressiste, Donald Trump fait joujou avec des camions, Charles Michel tape le selfie à Tomorrowland et Vladimir Poutine fait claquer les biceps dans la nature.

Le président de la Fédération de Russie était dans la république reculée de Touva, dans l'extrême sud de la Sibérie ces derniers jours

© epa

À en croire les photos fournies par le Kremlin, Vladimir Poutine pète la forme

© epa

C'est un homme d'action solide qui n'a pas froid aux yeux et est encore très actif à 64 ans

© epa

Le message du Kremlin

Selon le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, cité par l'agence de presse russe TASS, Vladimir Poutine "s'est rendu dans des parties de la taïga difficiles d'accès, a pêché dans une cascade près d'un lac de montagne, s'est adonné à la pêche sous-marine, a bronzé, a fait du rafting dans les rivières de montagne, dans les rapides, a piloté des canots et des bateaux à moteur, a fait des randonnées et du quad dans les montagnes".

La télévision russe a insisté sur la super forme physique de leur président. Sputnik News, le média à 100% financé par Moscou, a décrit la longue bataille qui s'est tenue entre Poutine et... un brochet. Ce duel a duré deux heures, écrit le média pro-russe. Bref, tout ceci sent la grosse mise en scène du Kremlin afin de maintenir la confiance du peuple russe en leur chef: Poutine doit conserver cette image d'homme fort et puissant. Et apparemment, chez les spin-doctors moscovites, cette force s'exprime par la pêche et des déploiements de virilité.

Le président russe est coutumier de ce type de mise en scène

© epa

En 2011, il avait prétendu avoir trouvé des amphores au fond d'un lac

© epa

Mais plusieurs médias avaient crié au fake: aucune algue, c'est louche. Du coup, Internet s'était bien marré

Aucun Photoshop ici ;-)

Mais il est loin de faire aussi bien que le président turkmène Gurbanguly Berdymukhamedov.

Déjà lu?

Déjà lu?