© iStock

Nouveau bad buzz pour Google: selon un employé, les femmes sont prédestinées à des "carrières sociales ou artistiques"

7 août 2017

Un salarié de Google a écrit une note qui ravive la polémique sur la culture sexiste dans les entreprises technologiques. Selon lui, s'il y a peu de femmes dans le milieu c'est parce qu'elles sont plus prédestinées à des "carrières sociales ou artistiques".

Voilà quelque chose dont Google se serait bien passé, lui qui lutte pour redorer son image depuis qu'une enquête a démontré que les femmes étaient moins bien payées que les hommes pour faire le même travail. Un memo sexiste a été écrit par un employé et il est devenu viral dans toute l'entreprise. Il s'intitule: "Google’s Ideological Echo Chamber" ou "la chambre d'écho idéologique de Google" et explique pourquoi les femmes sont sous-représentées dans les milieux technologiques. Non ce n'est pas à cause de la discrimination mais bien à cause de différences psychologiques entre les hommes et les femmes. Les hommes se dirigeraient tout naturellement vers des jobs de programmateurs en informatique, alors que les femmes seraient plus portées vers "les sentiments et l’esthétique que les idées", elles opteraient donc pour des carrières "dans le social ou l’artistique".

Des actions fortes suscitent des réactions fortes

Danielle Brown, la toute nouvelle responsable diversité de Google a envoyé une note à tous les employés de l'entreprise pour rectifier le tir: "Ce n'est pas un point de vue que moi et l'entreprise soutenons, promouvons ou encourageons". Elle explique que ce mémo est à l'opposé de ce que veut faire Google: "Google a pris une position forte sur cette question, en publiant ses données démographiques. Des actions fortes suscitent de fortes réactions. Changer une culture est difficile, et met souvent mal à l'aise. Mais je crois fermement que Google fait le bon choix, et c'est pourquoi j'ai pris ce travail."

69% des salariés sont hommes

Pour le moment Google n'a pas fait de commentaire sur la situation et on ne sait pas encore si l'entreprise va prendre des mesures disciplinaires à l'égard de l'auteur du mémo.

Actuellement, 69 % des salariés de Google sont des hommes, une proportion qui monte à 80 % dans les emplois technologiques, selon les derniers chiffres du groupe. Chez Facebook, il n'y a que 27% de femmes parmi les cadres supérieurs. Et chez Apple, on ne compte que 37% de femmes au total.

Déjà lu?

Déjà lu?

Ta réaction?