Destruction des oeufs qui contenaient des niveaux toxiques de Fipronil, dans une ferme à Ontswedde aux Pays-Bas le 3 août.

© epa

C'est confirmé: les taux de Fipronil dans les oeufs et la viande contaminés en Belgique ne sont pas dangereux pour ta santé

7 août 2017

C'est maintenant confirmé, les taux de Fipronil relevés dans tous les oeufs contaminés en Belgique sont bien en-dessous des normes européennes. Cela signifie que si tu en manges, tu ne dois rien craindre pour ta santé. Pour rappel, cet insecticide a été retrouvé en quantité anormalement élevée dans des millions d'oeufs aux Pays-Bas et en Allemagne.

C'est la grosse crise qui agite une partie de l'Europe depuis la semaine dernière. Des taux toxiques de Fipronil - un insecticide utilisé pour traiter les poules contre le pou rouge, qui est très dangereux pour l'homme et normalement interdit dans le traitement des animaux destinés à la chaîne alimentaire - ont été relevés dans de très nombreux oeufs sur le marché européen. Résultat: des millions d'oeufs contaminés ont déjà été retirés du marché chez nos voisins néerlandais et allemands.

Le problème vient à la base de Belgique, puisque c'est à Poultry-Vision (une entreprise située à Weelde près d'Anvers) que la société néerlandaise Chickfriend (spécialiste de l’éradication du pou rouge) aurait acheté le produit contaminé en question et l'aurait ensuite introduit dans différents élevages. Il y avait donc des risques aussi de contamination chez nous. Si l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) avait directement assuré qu'aucun œuf potentiellement toxique ne se trouvait sur le marché belge, les résultats des analyses complètes n'étaient pas encore sortis.

Bien en-dessous des normes européennes

C'est désormais chose faite. Suite à des analyses effectuées dans 57 exploitations, "les taux de Fipronil relevés dans les œufs se situent entre 0,0031 et 1,2 mg par kilo d’oeufs", selon les chiffres envoyés par la Belgique à l'Europe le 20 juillet dernier et communiqués au Soir. En ce qui concerne la viande, la présence de Fipronil est encore plus faible. "La concentration maximale est de 0,0156 mg par kilo de viande de poulet", ajoute le Soir.

Ce qui est bien en-dessous des seuils supposés sûrs définis au niveau européen. Ces seuils sont, en effet, de 0.009 mg par kilo de poids corporel et par jour. Si l'on se base sur les analyses réalisées par l'Afsca tout en supposant qu’un adulte mange deux de ces œufs par jour, cela nous donne une ingestion équivalent à 26 % de la dose supposée sûre. Il n'y a donc aucun danger pour la Belgique.

Mais cela n'empêche pas l'affaire de prendre une tournure politique. L'Afsca était apparemment au courant pour la contamination depuis le mois de juin, mais n'avait jusqu'ici décidé d'aucun retrait d'oeufs, ce qui pose de sérieuses questions de communication.

Déjà lu?

Déjà lu?