© epa

Lassé des "fake news", Donald Trump crée sa propre émission d'info présentée par... un membre de sa famille (évidemment)

7 août 2017

Donald Trump n'est jamais en panne d'inspiration, c'est le moins que l'on puisse dire. Pour lutter contre les "fake news", le président américain a cette fois décidé de diffuser ses propres bulletins d'informations sur sa page Facebook. Mission: ne communiquer que des "real news" et redorer son image en passant. 

Il ne se passe pas une semaine sans que Donald Trump ne se plaigne des vilains médias qui propagent avec "malhonnêteté" des "fake news" sur la Maison-Blanche et sur son propre compte. Comme il le dénonce très souvent sur Twitter. Aux grands maux les grands remèdes, le président américain a décidé de créer ses propres émissions.

Concrètement, il s'agit de bulletins d'informations diffusés chaque semaine sur sa propre page Facebook, dont les deux premiers jets ont déjà été publiés hier et la semaine dernière. L'objectif est bien sûr de ne communiquer que des vraies informations, ou "real news", et montrer à quel point le président travaille d'arrache pied pour améliorer le quotidien de son pays.

C'est évidemment un outil de propagande pur et simple. Le générique de début t'envoie d'ailleurs d'emblée un message on ne peut plus clair: "Trump Pence - Make America Great Again!". Autrement dit, Donald Trump et son vice-président Mike Pence sont là pour rendre à l'Amérique sa grandeur, le leitmotiv de sa campagne et de sa présidence. Le fond même du plateau est bleu et blanc avec des étoiles et le nom de Trump écrit partout. Plus kitsch, on ne fait pas.

Sa belle-fille aux commandes

Et puis, la présentatrice débute directement son speech par un "bonjour tout le monde, merci de nous rejoindre. Je suis ici pour vous communiquer les nouvelles de la semaine de la Trump Tower ici à New York". Avant de passer en revue pendant un peu plus d'une minute tous les grands exploits de Trump: les millions de jobs qu'il a créés, sa nouvelle réforme de l'immigration (après maints blocages) ainsi que la médaille d'honneur qu'il a remise à un soldat.

Et qui est la mieux placée pour présenter ce journal? Sa belle-fille, Lara Trump! C'est en effet l'épouse du troisième enfant de Trump, Eric, et ex-productrice de CBS qui animait la première émission. La deuxième, celle publiée hier, était tenue par l'ex-présentatrice de CNN, Kayleigh McEnany.

"C'est abominable"

Bien évidemment, les réactions des vrais journalistes ne se sont pas fait attendre. "Les 'Real News' de Trump sont de la propagande commanditée par l’État, comme celle que Kim Jong-un utilise en Corée du Nord. C’est abominable", a par exemple tweeté Seth Abramson, un avocat et journaliste spécialisé en politique américaine.

Dans son émission de vendredi dernier, l'animateur de télévision Stephen Colbert s'est, quant à lui, moqué des vidéos qu'il a notamment comparées à sa parodie de bulletin télé aussi intitulée Real News.

C'est vrai que c'est rigolo, mais de la part du président des États-Unis, ça pose de sérieuses questions éthiques...

Voilà le deuxième bulletin présenté par Kayleigh McEnany:

Déjà lu?

Déjà lu?

Ta réaction?