© iStock

Envie de te mettre au vélo électrique? Carlo Di Antonio (cdH) va mettre plus de vélos à disposition pour que tu testes ça!

10 août 2017

Le vélo électrique est définitivement la hype de l'année 2017 en matière de moyen de locomotion. Carlo Di Antonio (cdH) l'a bien compris et a décidé d'élargir son opération "Testez un vélo électrique" initiée en mars dernier. Le principe est simple: tu t'inscris sur un site et tu peux tester un vélo gratuitement pendant un mois. Actuellement 2.448 bécanes sont dispo, maintenant ça va passer à 17.500. Occasion parfaite pour tester ça! 

Peut-être que tu as déjà participé à l'action de Carlo Di Antonio (CDH) "Testez un vélo électrique". Le principe est simple et plutôt cool: tu t'inscris sur le site jetestelelectrique.be et tu peux essayer un vélo pendant une durée de un mois! L'opération a tellement bien marché que le ministre wallon de la Mobilité a décidé d'élargir l'offre de vélo.

En tout, 74 magasins de vélos vont participer à l'action, ça fait 39 nouvelles boutiques. Du coup, 17.500 vélos seront disponibles pour les Wallons qui désirent laisser leur voiture au garage. Par contre, la période d'essai est réduite à 15 jours au lieu d'un mois. Mais cela a un coût: la région wallonne a dû dépenser 750.000€ pour mettre tout ça en place.

Objectif: remplacer les voitures par des vélos

Bon si tu veux participer à cette opération, attends-toi à devoir attendre un petit peu. En effet, comme le dit Carlo Di Antonio à La Capitale, il y a énormément de demandes: "Au début de l’année, 35 vélocistes (détaillants en vélo) avaient obtenu chacun deux vélos électriques. Mais nous avons été inondés de demandes. Des milliers de personnes sont en attente. Nous avons donc décidé de rajouter deux vélos chez chacun de ces vélocistes."

Il ne risque pas de se plaindre de ce succès, c'est de bonne augure pour remplir l'objectif fixé: remplacer le maximum de voiture par les vélos. Car oui, selon le ministre humaniste, 75% des gens qui participent à l'action sont des conducteurs de voiture: "Notre objectif, c’est qu’ils remplacent leur auto par ces vélos électriques pour les trajets courts et moyens, confie Carlo Di Antonio. Ces machines annulent les reliefs. C’est l’idéal pour des personnes à la condition physique limitée." Est-ce vraiment possible de laisser tomber la voiture? Un récent sondage montre que 36% des participants envisagent d'utiliser le vélo électrique pour aller au boulot et pour faire leurs courses mais aussi juste pour le plaisir. Alors, tenté?

Pour checker les magasins participants et pour t'inscrire va faire un tour ici!

Déjà lu?

Déjà lu?

Ta réaction?