Oui, nous sommes en 2017: en Arabie saoudite, on peut se faire arrêter pour avoir fait un dab

10 août 2017

Aussi dingue que cela puisse paraître, le dab est interdit en Arabie saoudite. Un chanteur peut le confirmer: il a carrément été arrêté par la police pour avoir effectué ce geste en public. Heureusement, il semble avoir échappé à la prison, il ne faut pas déconner non plus...

L'Arabie saoudite n'est pas le pays le plus fun au monde. Il suffit de demander confirmation à Abdallah al Shahani. Chanteur, acteur et aussi animateur télé, le jeune homme s'est un peu trop lâché lors d'un concert à Taif. Emporté par l'ambiance, il s'est laissé aller à un dab, ce geste démocratisé par les rappeurs ou les footballeurs. Grosse erreur de sa part

Dangereux pour la jeunesse et la société

Grosse erreur de sa part. Car dans son pays, le dab est un geste interdit. La vidéo de son "exploit" a été largement relayée et Abdallah a carrément été arrêté par la police dans la foulée, explique la BBC. Il faut croire que cela a calmé le "délinquant": il a publié dans la foulée un message d'excuse sur son compte Twitter: "Je présente mes excuses à notre gouvernement respecté et à mon public pour avoir involontairement et spontanément fait ce mouvement au festival de Taif. Veuillez accepter mes excuses".

Pas de prison, heureusement pour lui, mais juste une sorte de rappel de la loi semble-t-il donc. Car en Arabie saoudite, on ne rigole pas avec le dab. La Commission nationale de lutte contre les drogues, qui dépend du ministère de l'Intérieur, a publié ensuite un communiqué (voir tweet) expliquant "les dangers que peut représenter pour la jeunesse et la société" le dab, tout en "déconseillant de l'imiter". Pour les autorités, ce geste ferait allusion à la consommation ou l'abus de drogue, ce qui justifie son interdiction. Alors qu'en fait, la signification exacte du dab reste un mystère total. Mais il faut croire que le message n'est pas arrivé jusqu'en Arabie saoudite...

Voilà le fameux dab pour lequel il a été arrêté

Déjà lu?

Déjà lu?