Les explications des moines trappistes de Rochefort sont tellement hypocrites: facile à dire après des années d'évasion fiscale

11 août 2017

opinionLes moines de l'abbaye de Rochefort gagnent des millions avec leur bière. Et soudainement, ils décident de changer leur statut pour passer d'une Asbl à une société anonyme. Le but? "Être plus transparents et payer des impôts". Une justification très chrétienne après des années de profits et d'impôts impayés.

Les chiffres que les moines trappistes présentent sont impressionnants. L'année dernière, l'Abbaye de Rochefort a vendu un total de 14,4 millions d'euros en bières. Leur profit net: 6,8 millions d'euros. En 2015, même topo: 12,9 millions de chiffre d'affaires et un profit net de 7,4 millions d'euros.

Faire de l'argent est saint pour développer son business, pas de souci avec ça. Mais il y a un point où les moines ont tort: depuis 1971, ils n'ont pas payé un seul euro de taxe sur leur profit. Le taux normal est de 33,99%. Donc sur les deux dernières années cela fait un maque à gagner pour l’État de 4,8 millions d'euros.

L’Écho révèle maintenant que que les moines ont décidé de changer de statut: l'Asbl va se transformer en une société. Au vu des chiffres présentés, quoi de plus normal. Sinon, ils risquent tout simplement la fraude fiscale. Il est donc étonnant que les moines présentent ça comme un acte de bienfaisance.

"Comme les autres contributeurs, nous voulons payer des impôts"

"Dans le climat actuel, nous ne voulons pas être rattrapés par la loi", a déclaré le porte-parole Christophe De Doncker sans gêne au Nieuwsblad. Donc soudainement, les moines se veulent "transparents" et "sont contents de payer des impôts". Voici ce que déclarait l'un des moines à la RTBF: "Nous voulons être des citoyens comme tout le monde. Et comme tout le monde, nous voulons payer nos impôts. Ça coûtera ce que ça coûtera mais nous sommes honnêtes." Une formule bien hypocrite car la vérité c'est qu'ils ne pourront plus échapper longtemps à l'Isoc.

Et puis la question est de savoir si ce n'est pas un autre moyen de creuser leur mine d'or: le fait de passer en société anonyme permet d'augmenter le capital plus facilement, d'attirer du personnel et finalement d'augmenter la production qui "a triplé en dix ans", avoue le Frère Pierre. Et pourquoi pas à long terme vendre l'entreprise. Ce sont d'ailleurs les comptables de l'abbaye qui ont poussé les moines à prendre une telle décision.

Mais les moines sont aussi un danger pour l'emploi local. Beaucoup de travailleurs peu qualifiés travaillent dans une mine de calcaire à côté du domaine de Rochefort. Or, les moines sont d'ailleurs en procès avec les exploitants. S'ils obtiennent gain de cause, les rares emplois de la région seront amenés à disparaître. Les moines pourront eux compter leurs millions.

Déjà lu?

Déjà lu?

Ta réaction?