© iStock

Des chercheurs ont créé une application qui te permet de savoir si tu as le cancer du pancréas à l'aide d'un selfie

1 septembre 2017

Des chercheurs américains ont développé une application qui a pour but d'analyser tes yeux en faisant un selfie. Ensuite, elle pourra déterminer si oui ou non tu as le cancer du pancréas. Révolutionnaire. 

La science nous épatera toujours. Des chercheurs de l'Université de Washington ont développé une application, "BiliScreen", qui pourrait détecter si oui ou non tu as le cancer du pancréas. Comment? En faisant un selfie de toi, l'application analyse d'abord le blanc de tes yeux et il regarde si le blanc a tendance à devenir jaune.

Si le blanc de tes yeux devient jaune, il se pourrait que de la bilirubine circule dans ton sang. La bilirubine provient de dégradation de l'hémoglobine, une substance qui transporte l'oxygène dans ton corps. Normalement, la bilirubine est prise en charge par ton foie, mais parfois des maladies peuvent empêcher ce processus.

Tout savoir grâce aux yeux

"Les yeux sont vraiment intéressants si on veut analyser le corps. Les larmes peuvent dire quelle quantité de glucose tu as dans le corps, le blanc des yeux peut dire quelle quantité de bilirubine tu as dans le sang", explique un professeur de l'Université de Whashington, Shwetak Pate. "Notre question était: pourrions-nous capturer une photo qui montrerait les changements dans les yeux et détecter les maladies, cancers?".

Au final, cette application détermine si tu développes la jaunisse, qui est un symptôme du cancer du pancréas. Les chercheurs ont testé l'application et elle a correctement diagnostiqué 90% des gens. Ils étaient 70 personnes à faire le test.

Comment faire?

Pour utiliser l'application, l'utilisateur doit enfiler des lunettes 3D en carton avec des carrés de couleurs. Ensuite il capture un selfie de ses yeux avec la caméra de son smartphone, ou iPhone. Ensuite, l'application détermine à quel point le blanc de ses yeux sont jaunes ou non. Après, l'application fait une estimation de la quantité de bilirubine présente dans le sang.

Avoue-le, ce serait révolutionnaire si l'application s'avère être vraiment fiable. "Le cancer du pancréas est une maladie terrible qui est difficile à soigner et à analyser. Notre but est de permettre aux gens atteints du cancer du pancréas d'avoir plus de chance de survie", a conclu le docteur Jim Taylor du département de médecine à l'Université de Washington et dont le père est décédé du cancer du pancréas à 70 ans.

Lisez aussi

Déjà lu?