© epa

Rafales à 360 km/h, menace maximale et alerte rouge: l'ouragan Irma va bientôt débarquer dans les Antilles

6 septembre 2017

L'ouragan Irma débarquera dans les prochaines minutes dans les Antilles. Barbuda, Saint-Barthélémy et Saint-Martin seront les premières touchées. La menace a été relevée au niveau 5 (maximal). Au programme: des vents à 295 km/h et des rafales jusqu'à 360 km/h. Une tempête bien plus puissante encore que Harvey est à prévoir.

La tempête arrive et sa puissance ne cesse de s'amplifier au fil des heures. Placé au niveau 3 puis au niveau 4 hier, l'ouragan Irma a maintenant été élevé au niveau 5, soit le niveau maximal de menace dans la classification des ouragans.

Cela signifie quoi? "Des vents maximum de 295 km/h près de son centre et des rafales à 360 km/h", indique le dernier bulletin hier soir des services de Météo France, soulignant le "phénomène extrêmement dangereux". Des pluies diluviennes, des orages, de violentes vagues, des inondations et des glissements de terrain sont aussi au programme. Et le Centre américain des ouragans (NHC) d'ajouter hier soir qu'il s'agit d'un "ouragan potentiellement catastrophique", avertissant la population de se préparer et se trouver un abris.

22 km/h

Les derniers relevés de Météo France indiquaient également hier soir que l'oeil du cyclone se situe à environ 200 km à l'est d'Antigua, soit environ à 150 km au nord-est de la Désirade. Mais il se déplace très rapidement, à environ 22 km/h. Barbuda, Antigua, puis l'île française de Saint-Barthélémy, Saint-Martin et Anguilla devraient donc être les premières impactées. Ce n'est ce matin plus qu'une question de minutes.

Irma se déplacera ensuite au-dessus de Porto Rico et des Îles Vierges vers le milieu de la semaine, juste avant Haïti, les Îles Turques-et-Caïques, Cuba et les Bahamas. Et fin de semaine, l'ouragan se dirigera vers le nord et risque de débarquer sur la côte sud-est américaine, à Miami.

Les petites Antilles sont donc en vigilance rouge. L'état d'urgence a également été déclaré à Porto Rico, en Floride et en Haïti. Saint-Martin et Saint-Barthélémy sont même désormais placées en alerte violette, soit le plus haut niveau de vigilance qui impose le confinement total de la population. Dans ces deux îles ainsi qu'en Martinique et en Guadeloupe, nombreuses écoles et administrations sont d'ailleurs fermées et les populations du littoral ont été évacuées sur la plupart des îles.

Selon les services météo locaux, la région n'avait plus connu pareille tempête depuis 1988 avec l'ouragan Gilbert. Irma est même plus puissant que Harvey, qui a récemment frappé le Texas et la Louisiane, entraîné la mort d'au moins 42 personnes et des dégâts matériels à plus de 100 milliards de dollars.

Les habitants des îles se préparent. Ici, à Porto Rico, des plaques de bois ont été vissées devant des bâtiments pour protéger les fenêtres

© epa

Les gens ont aussi fait leurs provisions en eau

© epa

Et en conserves

© epa

Voici quelques images de l'ouragan prises hier par la Station spatiale internationale (ISS):

Déjà lu?

Déjà lu?

Ta réaction?