© iStock

Une société de crédit américaine a été piratée et les données de près d'un américain sur deux sont en danger

8 septembre 2017

Les données personnelles de 143 millions d'Américains ont été exposées dans le hack de la société Equifax. Après avoir découvert le piratage, mais avant d'en informer le public, trois cadres supérieurs d'Equifax ont vendu des actions de la société d'une valeur de près de 1,8 million de dollars. 

143 millions d'Américains, ça représente quasiment la moitié de la population des États-Unis. Et c'est le nombre de personnes touchées par le piratage sur les cartes de crédit opéré sur la société Equifax. Le hack sur cette grosse société de crédit américaine, spécialisée dans l'analyse et la protection de données personnelles, a été réalisé entre le mois de mai et le mois de juillet 2017.

Les noms des clients, les numéros de sécurité sociale, les dates de naissance, les adresses et, dans certains cas, les numéros de permis de conduire ont été exposés. Les numéros de cartes de crédit d'environ 209.000 consommateurs américains ont également été consultés. Certains clients canadiens et britanniques pourraient aussi avoir été touchés. La firme ne pense pas que d'autres pays soient concernés.

Depuis l'annonce publique, le cours de l'action Equifax a nettement baissé. Mais trois cadres supérieurs ont eu du flair (ou un manque de scrupules). Ces derniers ont vite revendu leurs parts, d'une valeur d'1,8 millions de dollars, avant de révéler l'affaire. Simple coïncidence? Selon la compagnie, le trio n'était pas au courant du hack au moment de la vente...

Déjà lu?

Déjà lu?